Film d’archives

Jour J (D Day)

Des débarquements et des parachutages massifs de troupes sur cinq plages de la Normandie (portant les noms de code de Utah, Omaha, Gold, Juno, and Sword) marquèrent le début du débarquement du 6 juin 1944. Le but du débarquement était d'établir une tête de pont pour lancer la libération de la France par les forces alliées. A la fin du premier jour de l'opération, 150 000 soldats se trouvaient sur le sol de Normandie. Ces images montrent des troupes alliées débarquer sur les plages de Normandie.

Transcription complète

Le Mur de l'Atlantique a été forcé. Ici, après le premier assaut, les Alliés tenaient de façon précaire un nombre réduit de plages. Mais maintenant ils sont solidement établis dans la forteresse Europe. Hommes et matériels ont afflué sur les plages conquises à chaque marée favorable, et parfois même quand la marée n'était pas favorable. Le commandement allié a annoncé que la bataille des plages était terminée. Cette formidable offensive a rencontré une résistance acharnée. Les nazis savaient que chaque heure qui passait diminuait leurs chances de pouvoir rejeter les Alliés à la mer Mais les troupes américaines, britanniques et canadiennes ont avancé avec détermination sur le sol de France. Cela n'a pas été un jeu d'enfant, que de faire reculer les Allemands. Certaines de nos troupes ont débarqué loin de la rive. Les ennemis étaient deux : les Allemands et la mer agitée. Des prisonniers allemands ont été faits presque immédiatement. Quand les plages ont été débarrassées du feu ennemi, les Alliés ont fait affluer le matériel lourd à terre. Des bulldozers ont commencé à préparer des pistes d'atterrissage. Les obus alliés ont secoué les défenses allemandes et causé de nombreuses victimes dans les rangs ennemis. Les survivants ont été immédiatement soignés par le personnel médical. Ils étaient reconnaissants, la plupart impressionnés par la puissance de l'attaque alliée.


Mots-clés


  • National Archives - Film

Partager

Thank you for supporting our work

We would like to thank The Crown and Goodman Family and the Abe and Ida Cooper Foundation for supporting the ongoing work to create content and resources for the Holocaust Encyclopedia. View the list of all donors.