Filtrer par titre :

| Affichage des résultats 76-98 sur 380 pour "Article" |

  • Fuir l'Europe occupée

    Article

    Avant même le début de la Seconde Guerre mondiale, un grand nombre de Juifs tentèrent de fuir les pays contrôlés par les nazis. Entre 1933 et 1939, plus de 90 000 Juifs allemands et autrichiens se réfugièrent dans les pays voisins (France, Belgique, Pays-Bas, Danemark, Tchécoslovaquie et Suisse). Mais la fuite devint beaucoup plus difficile après le 1er septembre 1939 et le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale. Si l'émigration à partir du Reich fut permise par les nazis jusqu'en novembre…

    Mots-clés: sauvetage
    Fuir l'Europe occupée
  • Gross-Rosen

    Article

    Le camp de concentration de Gross-Rosen fut créé, en août 1940, comme un sous-camp du camp de concentration de Sachsenhausen. Il fut nommé d'après le village voisin de Gross-Rosen (appelé aujourd'hui Rogoznica) situé à environ 60 km de Wroclaw (l'ancienne Breslau), dans l'ouest de la Pologne actuelle. Il devint un camp autonome en mai 1941. LES SOUS-CAMPS DE GROSS-ROSEN Les prisonniers furent tout d'abord employés principalement comme travailleurs forcés à la construction du camp et dans la…

    Mots-clés: camps
  • Grèce

    Article

    Le 28 octobre 1940, l'Italie fasciste envahit la Grèce à partir de ses bases en Albanie — qu'elle avait occupée et annexée en avril 1939. Quelques jours suffirent pourtant à l'armée grecque pour repousser les troupes italiennes dans les montagnes albanaises. Le conflit se retrouva alors dans une impasse. Pour sécuriser son flanc dans les Balkans dans la perspective de son attaque imminente de l'Union soviétique (prévue pour le 22 juin 1941), Hitler donna l'ordre d'envahir la Yougoslavie et la…

    Grèce
  • Gurs

    Article

    Le camp de Gurs fut l'un des premiers et des plus grands camps créés dans la France d'avant-guerre. Il se trouvait au Pays Basque, dans le sud-ouest de la France, juste au sud du village de Gurs au pied des Pyrénées. Il était situé à environ 80 km de la frontière espagnole au nord-ouest de la ville d'Oloron-Sainte-Marie. Le gouvernement français créa le camp de Gurs en avril 1939, avant la guerre avec l'Allemagne et bien avant l'occupation de la France en juin 1940. A l'origine, Gurs servit de…

    Mots-clés: camps
    Gurs
  • Génocide

    Article

    Le terme "génocide" n'existait pas jusqu'en 1944. Il désigne spécifiquement des crimes violents perpétrés contre des groupes avec l'intention de détruire leur existence en tant que groupe. Les droits de l'homme, tels qu'ils ont été définis dans la Déclaration des droits américaines (US Bill of Rights) ou dans la Déclaration universelle des droits de l'homme des Nations Unies (1948), se rapportent aux droits des individus. En 1944, Raphaël Lemkin (1900-1959), un juriste juif polonais,…

    Génocide
  • Hadj Amin al-Husseini : chronologie

    Article

    189?Mohammed Amin al-Husseini naît à Jérusalem. 2 novembre 1917Le ministre britannique des Affaires étrangères publie la Déclaration Balfour annonçant l'intention des Britanniques d'autoriser la création d'un foyer national juif en Palestine. 1918Les troupes britanniques occupent la Palestine. Février-avril 1920Al-Husseini et d'autres organisent des manifestations à Jérusalem, revendiquant l'indépendance arabe et l'union avec la Syrie. Lorsque les manifestations tournent à la violence,…

    Mots-clés: dates clés
  • Hadj Amin al-Husseini : le Mufti de Jérusalem

    Article

    RÉSUMÉ Mohammed Amin al-Husseini (189?-1974) était le Mufti (chef de l'autorité religieuse musulmane) de Jérusalem, de 1921 à 1937, sous le mandat britannique. Ses principales causes politiques étaient : 1) la création d'une fédération ou d'un État panarabe ; 2) l'opposition à toute nouvelle immigration juive en Palestine et aux aspirations nationales juives en Palestine ; 3) son autopromotion en tant que chef panarabe et religieux musulman. En exil entre 1937 et 1945, al-Husseini, qui…

    Mots-clés: L'antisémitisme
  • Hadj Amin al-Husseini : nationaliste arabe et leader musulman

    Article

    Amin al-Husseini est né à Jérusalem au cours de la dernière décennie du dix-neuvième siècle. Les membres masculins de sa famille occupaient le poste de mufti de Jérusalem depuis la fin du dix-huitième siècle. La personne qui exerçait cette fonction était autorisée à émettre des avis juridiques non contraignants (fatwa) basés sur la loi islamique (charia), des coutumes et des précédents. En 1918, al-Husseini devint président du Club arabe (al-Nadi al-'Arabi). Récemment créé, ce club…

    Mots-clés: L'antisémitisme
  • Hadj Amin al-Husseini : propagandiste de guerre

    Article

    COLLABORATEUR DE L'AXE Pendant la guerre, le régime nazi trouva dans le monde entier de nombreux collaborateurs qui cherchaient à faire avancer leurs objectifs politiques et à étendre l'influence de l'Axe. De nombreux dirigeants politiques en exil – comme le nationaliste indien Subhash Chandra Bose, le rebelle syrien Fawzi al-Qawuqji, l'ex-Premier ministre irakien Rachid Ali al-Gillani et le Grand Mufti de Jérusalem Hadj Amin al-Husseini (nationaliste arabe et éminent chef religieux musulman) –…

  • Histoire de la croix gammée

    Article

    La croix gammée, ou svastika, est un symbole ancien que l'on trouve dans de nombreuses cultures pendant au moins 5000 ans avant qu'Adolf Hitler ne la mette au cœur du drapeau nazi. Aujourd'hui, sa présence dans certains groupes extrémistes encourage la haine.

    Histoire de la croix gammée
  • Histoire du Musée Mémorial de l'Holocauste à Washington

    Article

    L'idée de la création de l'United States Holocaust Memorial Museum (le musée du Mémorial de l'Holocauste des Etats-Unis ou USHMM) remonte à 1978. Il est à la fois un mémorial érigé en souvenir des millions de personnes assassinées pendant la Shoah et un institut de documentation et de recherche sur l'histoire de la Shoah. L'USHMM a acquis une renommée internationale et accueille chaque année deux millions de visiteurs. Le 1er novembre 1978, le président Jimmy Carter constitua la Commission du…

    Histoire du Musée Mémorial de l'Holocauste à Washington
  • Introduction à la Shoah

    Article

    La Shoah désigne la persécution et l'extermination systématiques et cautionnées par l'État de 6 millions de Juifs d'Europe par le régime allemand nazi, ses alliés et ses collaborateurs. Elle constitue un processus graduel qui s'est déroulé à travers l'Europe entre 1933 et 1945.

    Introduction à la Shoah
  • Italie

    Article

    CONTEXTE En octobre 1922, le roi Victor Emmanuel III nomma le dirigeant du parti fasciste italien, Benito Mussolini, au poste de Premier ministre. Au cours des sept années suivantes, les fascistes mirent en place et consolidèrent une dictature à parti unique. Mussolini échoua cependant à établir une dictature absolue, à deux égards. La monarchie resta indépendante du parti fasciste et continua, théoriquement, à diriger les forces armées. De plus, alors que Mussolini était le leader reconnu…

    Mots-clés: déportations
    Italie
  • Janowska

    Article

    En septembre 1941, les Allemands réquisitionnèrent une usine située dans la rue Janowska, dans la banlieue nord-est de Lvov, en Pologne du Sud-Est. Cette usine fut intégrée au réseau des usines d'armement allemandes (D.A.W) détenu et géré par la SS. Les Juifs y étaient utilisés comme travailleurs forcés, principalement pour les travaux de menuiserie et de métallurgie. Un camp pour loger les travailleurs forcés fut établi en octobre 1941 à proximité de l'usine. Janowska fut aussi un camp de…

    Janowska
  • Jasenovac

    Article

    La camp de Jasenovac était constitué de cinq sites de détention créés entre août 1941 et février 1942 par les autorités de l'Etat indépendant de Croatie. Lors de l'invasion et du démembrement de l'Etat yougoslave par l'Allemagne et ses alliés de l'Axe en avril 1941, cet Etat avait été proclamé par le mouvement terroriste, nationaliste, fasciste et séparatiste croate des Oustachis le 10 avril 1941 et reconnu par l'Allemagne et l'Italie. Une fois au pouvoir, les autorités oustachies…

    Mots-clés: camps
    Jasenovac
  • John Demjanjuk : les poursuites contre un collaborateur des nazis

    Article

    Vue d'ensemble Né en Ukraine, John (Ivan) Demjanjuk fut inculpé dans le cadre de quatre procédures judiciaires distinctes qui concernèrent des crimes commis au moment où il collabora avec le régime nazi. Les investigations concernant le passé de Demjanjuk à l'époque de l'Holocauste commencèrent en 1975. Les procédures judiciaires aux États-Unis le déchurent à deux reprises de sa nationalité américaine, ordonnèrent une fois son expulsion et l'extradèrent deux fois des États-Unis afin…

    John Demjanjuk : les poursuites contre un collaborateur des nazis
  • Josef Mengele

    Article

    Le SS Josef Mengele est le plus connu des médecins nazis qui procèdent à des expériences médicales inhumaines sur des prisonniers à Auschwitz, causant d'énormes souffrances ou la mort.

    Josef Mengele
  • Josef Nassy

    Article

    Josef Nassy (1904-1976) était un artiste noir d'origine juive qui vivait en Belgique au moment où la Seconde Guerre mondiale éclata. Il fut l'un des 2 000 civils détenteurs de passeports américains internés dans des camps allemands pendant la guerre. Josef Nassy, de son vrai nom Joseph Johan Cosmo Nassy, naquit à Paramaribo au Surinam (Guyane hollandaise). Son père était un homme d'affaires, descendant de Juifs qui avaient fui l'Espagne lors de l'Inquisition. La famille ne pratiquait cependant…

  • Kamenets-Podolski

    Article

    La ville de Kamenets-Podolski, située en Ukraine occidentale, alors partie intégrante de l'Union soviétique. fut occupée par les troupes allemandes lors de l'invasion de Union soviétique en juin 1941. La Hongrie, alliée de l'Allemagne, déclara la guerre à l'Union soviétique le 27 juin 1941. Peu de temps après, les responsables de l'agence chargée des étrangers vivant en Hongrie décida de déporter les Juifs d'origine étrangère. Il s'agissait pour l'essentiel de Juifs polonais et russes, mais…

    Kamenets-Podolski
  • Kaunas (Kovno)

    Article

    Entre 1920 et 1939, Kovno (ou Kaunas), au centre de la Lituanie, était la capitale et la plus grande ville du pays. On y dénombrait de 35 000 à 40 000 Juifs, soit environ un quart de la population totale. Ils travaillaient principalement dans les secteurs du commerce, de l’artisanat et des professions libérales. Kovno était également un centre d’études juives. La Yeshiva (école talmudique) de Slobodka, quartier pauvre de la ville, était l’une des institutions d'études juives les plus…

    Mots-clés: Les ghettos
    Kaunas (Kovno)
  • Kiev et Babi Yar

    Article

    Kiev était la capitale de l'Ukraine soviétique (actuelle Ukraine, nation indépendante) lors de l'invasion de l'Union soviétique par l'armée allemande en juin 1941. Quelque 160 000 Juifs y vivaient, soit environ 20 % de la population de la ville. Une centaine de milliers parvinrent à fuir avant l'entrée des troupes allemandes le 19 septembre 1941. Les puissances de l'Axe tuèrent ou firent prisonniers plus de 600 000 soldats soviétiques dans l'immense encerclement que fut la bataille de Kiev.…

    Kiev et Babi Yar
  • Klaus Barbie, le boucher de Lyon

    Article

    Pendant la Seconde Guerre mondiale, Nikolaus « Klaus » Barbie est le chef de la Gestapo à Lyon, alors un centre vital de la Résistance française. Il est responsable de l'exécution ou du meurtre de plus de 4000 individus et de la déportation de 7500 Juifs, dont la majorité a péri à Auschwitz. Après la guerre, Barbie travaille pour les services de renseignement américains, avant de s'échapper en Amérique du Sud. Il est extradé en France en 1983 où il est jugé pour crimes de guerre.

    Mots-clés: auteurs des crimes
  • Kurt Gerstein

    Article

    Kurt Gerstein (1905-1945), officier SS affecté à l'Institut d'hygiène de la Waffen SS, fut chargé d'aider à la mise en oeuvre de la "Solution finale". Gerstein était le sixième d'une famille luthérienne aisée de sept enfants de Münster, en Westphalie. Le père de Gerstein, un juge autoritaire et ardent nationaliste allemand, insuffla à ses enfants un patriotisme inébranlable. La mère de Gerstein, fatiguée par ses grossesses et par l'éducation de ses enfants, mourut alors qu'il était encore…

    Mots-clés: La Solution finale

Thank you for supporting our work

We would like to thank Crown Family Philanthropies and the Abe and Ida Cooper Foundation for supporting the ongoing work to create content and resources for the Holocaust Encyclopedia. View the list of all donors.