Filtrer par titre :

| Affichage des résultats 1-8 sur 16 pour "Article" |

  • Belgique

    Article

    En mai 1940, après la conquête de la Belgique par les Allemands, le gouvernement belge s'enfuit à Londres où il forma un gouvernement en exil. Pendant toute l'occupation allemande, le roi Léopold III resta en résidence surveillée en Belgique. Une administration militaire allemande coexista avec l'administration civile belge. Dès le début de l'occupation de la Belgique, les Allemands mirent en place une législation anti-juive. Les droits civils des Juifs furent limités, leurs biens et leurs…

    Mots-clés: déportations
    Belgique
  • Belzec

    Article

    Pour mener à bien le meurtre de masse des Juifs d'Europe, la SS met en place des centres de mise à mort dédiés exclusivement ou principalement à l'anéantissement d'êtres humains dans des chambres à gaz. Parmi eux figure Belzec, l'un des trois sites associés à l'Opération Reinhard. Ce plan élaboré par la SS vise à assassiner près de deux millions de Juifs vivant sur le territoire administré par l'Allemagne en Pologne occupée que l'on appelle le gouvernement général.

    Belzec
  • Belzec : Chronologie

    Article

    GLOBOCNIK A LA TETE DE LA SS ET DE LA POLICE DE LUBLIN1939-1941 Heinrich Himmler, Reichsführer-SS (Responsable de la SS du Reich) et chef de la police allemande nomme le général SS Odilo Globocnik à la tête de la SS et de la police du district de Lublin le 1er novembre 1939. Le 17 juillet 1941, Himmler nomme Globocnik Commissaire de l'Etablissement des bases SS et de la police dans les territoires de l'est occupés. Au début de l'automne de la même année, Himmler confie à Globocnik…

    Belzec : Chronologie
  • Belzec (version abrégée)

    Article

    En novembre 1941, les autorités allemandes commencèrent la construction d'un centre de mise à mort sur le site d’un ancien camp de travail à environ 110 km au sud-est de Lublin. Pendant la Seconde Guerre mondiale, cette région de la Pologne occupée faisait partie du District de Lublin, au sein du Gouvernement général. Belzec, le deuxième centre de mise à mort allemand (après Chelmno), fut opérationnel de manière massive le 17 mars 1942. Entre mars et décembre 1942, les Allemands y…

  • Bergen-Belsen

    Article

    Le camp de Bergen-Belsen fut créé en 1940 au sud de deux petites villes : Bergen et Belsen, à environ 20 km au nord de Celle en Allemagne. Jusqu'en 1943, Bergen-Belsen fut exclusivement un camp de prisonniers de guerre. En avril 1943, l'Office central pour l'économie et l'administration (SS Wirtschafts-Verwaltungshauptamt, WVHA) qui administrait le système des camps de concentration, récupéra une partie de Bergen-Belsen pour d'abord le convertir en camp de résidences civiles puis en camp de…

    Bergen-Belsen
  • Bergen-Belsen (version abrégée)

    Article

    Le camp de Bergen-Belsen fut créé en 1940, par les autorités militaires allemandes, au sud de deux petites villes : Bergen et Belsen, à environ 20 km au nord de Celle en Allemagne. Bergen-Belsen était un complexe composé de plusieurs camps, créés à différentes étapes de son développement, parmi lesquels se trouvaient trois camps principaux : le camp de prisonniers de guerre (PG), le « camp de séjour » et le « camp de prisonniers ». Jusqu’en 1943, Bergen-Belsen fut exclusivement un…

  • Berlin

    Article

    Selon le recensement du 16 juin 1933, la population juive de Berlin comptait 160 000 personnes. La communauté juive de la capitale était alors la plus importante d'Allemagne avec 32% de l'ensemble des Juifs du pays. Mais entre 1933 et 1939, de nombreux Juifs, fuyant les persécutions nazies, émigrèrent de Berlin et la communauté juive perdit la moitié de sa population, malgré l'arrivée à Berlin d'autres juifs allemands pendant cette période. Comme tous les Juifs d'Allemagne, les Juifs de Berlin…

    Mots-clés: Berlin
    Berlin
  • Bialystok

    Article

    A la suite du Pacte germano-soviétique de 1939, Bialystok, ville située dans le nord-est de la Pologne, se retrouva dans la zone d'occupation soviétique. L'Armée rouge entra dans la ville en septembre 1939 et l'occupa jusqu'à l'arrivée de l'armée allemande en juin 1941 (du fait de l'invasion de l'Union soviétique par l'Allemagne). Dans les premiers jours de l'occupation allemande, des détachements d'Einsatzgruppe (unités mobiles d'extermination) et des bataillons de la police d'ordre y raflèrent…

    Mots-clés: Les ghettos résistance
    Bialystok

Thank you for supporting our work

We would like to thank Crown Family Philanthropies and the Abe and Ida Cooper Foundation for supporting the ongoing work to create content and resources for the Holocaust Encyclopedia. View the list of all donors.