<p>Le “German-American Bund“, un parti américain pro-nazi au Madison Square Garden. New-York, Etats-Unis, 20 février 1939.</p>

Le Bund germano-américain

Le Bund germano-américain (ou Fédération germano-américaine) était une organisation américaine pro-nazie qui regroupaient des Américains d'origine allemande.

En plus de son admiration pour Adolf Hitler et les réalisations de l'Allemagne nazie, le programme du Bund était antisémite, anti-communiste et exigeait le neutralité des Etats-Unis dans le conflit européen qui se dessinait.

Les sondages de 1939 montrent que Fritz Kuhn, le dirigeant du Bund germano-américain, était considéré par les Américains comme le principal leader antisémite du pays.

Le nombre des adhérents du Bund germano-américain n'est pas connu avec certitude, mais des estimations fiables font état de 25 000 membres cotisants dont environ 8 000 Sturmabteilungen (SA ou membres des Troupes d'assaut).

Le Bund germano-américain menait une propagande active, publiait des revues et des brochures, organisait des manifestations, et gérait des camps de jeunesse organisés sur le modèle des camps des Jeunesses hitlériennes.

Les activités du Bund germano-américain provoquèrent souvent des incidents — parfois des batailles de rue — avec d'autres groupes, en particulier avec des vétérans juifs de la Première Guerre mondiale. En février 1939, le Bund organisa un rassemblement au Madison Square Garden de New York, le jour de l'anniversaire de George Washington, pour proclamer les droits des chrétiens blancs, les "vrais patriotes". 20 000 personnes huèrent alors le président Franklin D. Roosevelt et firent le salut nazi en criant "Heil Hitler".

Le Bund germano-américain collabora étroitement avec le "Front chrétien" créé par le prêtre antisémite Charles Coughlin. Les activités du Bund conduisirent des représentants au Congrès, juifs et non-juifs, à réclamer une enquête par le Comité sur les activités anti-américaines (House Un-American Activities Committee) présidé par Martin Dies. Les audiences de ce Comité, qui se tinrent en 1939, montrèrent clairement que le Bund germano-américain avait des liens avec le gouvernement nazi.

Peu après, Kuhn fut reconnu coupable de détournement de fonds de l'organisation et condamné à une peine de prison. Pendant les années qui suivirent, plusieurs dirigeants du Bund germano-américain furent internés comme étrangers dangereux tandis que d'autres furent emprisonnés pour diverses infractions. En 1941, le nombre des membres de l'organisation était en diminution. Après l'entrée en guerre des Etats-Unis en décembre 1941, le Bund germano-américain fut interdit par le gouvernement américain.