<p>Forces allemandes entrant dans Aix-la-Chapelle, sur la frontière avec la Belgique, à la suite de la remilitarisation de la Rhénanie. Aix-la-Chapelle, Allemagne, 18 mars 1936.</p>

Deuxième Guerre mondiale : chronologie

18 septembre 1931
Le Japon envahit la Mandchourie.

2 octobre 1935–mai 1936
L’Italie fasciste envahit, conquiert et annexe l’Éthiopie.

25 octobre–1er novembre 1936
L’Allemagne nazie et l’Italie fasciste signent un traité de coopération le 25 octobre; le 1er novembre, l’axe Rome-Berlin est proclamé.

25 novembre 1936
L’Allemagne nazie et l’Empire du Japon signent le pacte anti-Komintern dirigé contre l’Union soviétique et le mouvement communiste international.

7 juillet 1937
Le Japon envahit la Chine et déclenche la Seconde guerre mondiale dans le Pacifique.

11–13 mars 1938
L’Autriche est intégrée à l'empire allemand (Anschluss).

29 septembre 1938
L’Allemagne, l’Italie, la Grande-Bretagne et la France signent les accords de Munich qui obligent la République tchécoslovaque à céder les Sudètes à l’Allemagne nazie, y compris des positions clés de défense militaire tchécoslovaque.

14–15 mars 1939
Sous la pression allemande, les Slovaques déclarent leur indépendance et constituent une république slovaque. Les Allemands occupent ce qui reste des terres tchèques en violation des accords de Munich et forment le protectorat de Bohème- Moravie.

31 mars 1939
La France et la Grande-Bretagne s'engagent à garantir l’intégrité des frontières de la Pologne.

7–15 avril 1939
L’Italie fasciste envahit et annexe l’Albanie.

23 août 1939
L’Allemagne nazie et l’Union soviétique signent un pacte de non-agression et un avenant secret qui partage l’Europe orientale en sphères d’influence.

1er septembre 1939
L’Allemagne envahit la Pologne, déclenchant ainsi la Seconde guerre mondiale en Europe.

3 septembre 1939
La Grande-Bretagne et la France, respectant les garanties qu'elles avaient données concernant les frontières polonaises, déclarèrent la guerre à l'Allemagne.

17 septembre 1939
L’Union soviétique envahit la Pologne par l’est.

27–29 septembre 1939
Varsovie se rend le 27 septembre. Le gouvernement polonais s’enfuit en exil par la Roumanie. L’Allemagne et l’Union soviétique se partagent la Pologne.

30 novembre 1939–12 mars 1940
L’Union soviétique envahit la Finlande et déclenche la « guerre d’Hiver ». Les Finlandais demandent l’armistice et doivent céder à l’Union soviétique les côtes nord du lac Ladoga et le littoral finlandais sur l’Arctique.

9 avril 1940–9 juin 1940
L’Allemagne envahit le Danemark et la Norvège. Le Danemark capitule le jour même de l’attaque ; la Norvège résiste jusqu’au 9 juin.

10 mai 1940–22 juin 1940
L’Allemagne attaque l’Europe occidentale — la France et les Pays-Bas neutres. Le Luxembourg est occupé le 10 mai, les Pays-Bas se rendent le 14 mai et la Belgique le 28 mai. Le 22 juin, la France signe un armistice aux termes duquel l’Allemagne occupe la moitié nord du pays et l'ensemble du littoral atlantique. Un régime collaborationniste, avec Vichy pour capitale, est établi dans le sud de la France.

10 juin 1940-21 juin 1940
L’Italie entre en guerre. L’Italie envahit le sud de la France le 21 juin.

28 juin 1940
L’Union soviétique force la Roumanie à céder la province orientale de la Bessarabie et la moitié nord de la Bukovine à l’Ukraine soviétique.

14 juin 1940–6 août 1940
L’Union soviétique occupe les Etats baltes le 14 juin, y organise des coups d’état communistes les 14 et 15 juillet, puis les annexe en tant que républiques soviétiques entre le 3 et le 6 août.

10 juillet 1940–31 octobre 1940
La guerre aérienne connue sous le nom de « bataille d’Angleterre » se solde par une défaite pour l’Allemagne nazie.

30 août 1940
Second arbitrage de Vienne : l’Allemagne et l’Italie sont les arbitres d’une décision sur la répartition de la province de Transylvanie que revendiquent la Roumanie et la Hongrie. La perte de la Transylvanie du Nord oblige le roi Carol de Roumanie à abdiquer en faveur de son fils Michel et porte au pouvoir la dictature du général Ion Antonescu.

13 septembre 1940
A partir de la Libye qu'ils contrôlent, les Italiens envahissent l’Égypte sous contrôle britannique.

27 septembre 1940
L’Allemagne, l’Italie et le Japon signent le pacte tripartite.

28 Octobre 1940
L’Italie envahit la Grèce à partir de l'Albanie.

Novembre 1940
La Slovaquie (23 novembre), la Hongrie (20 novembre) et la Roumanie (22 novembre) rejoignent l’Axe.

Février 1941
En Afrique du Nord, l'Afrika Korps est envoyé, par l'Allemagne, en renfort aux Italiens en difficulté.

1er mars 1941
La Bulgarie rejoint l’Axe.

6 avril 1941–juin 1941
L’Allemagne, l’Italie, la Hongrie et la Bulgarie envahissent et démembrent la Yougoslavie. La Yougoslavie se rend le 17 avril. L’Allemagne et la Bulgarie envahissent la Grèce en soutien aux Italiens. En Grèce, la résistance cesse au début de juin 1941.

10 avril 1941
Les dirigeants du mouvement terroriste oustachi proclament l’« État indépendant de Croatie ». Reconnu immédiatement par l’Allemagne et l’Italie, le nouvel État comprend la province de Bosnie-Herzégovine. La Croatie rejoint officiellement les puissances de l’Axe le 15 juin 1941.

22 juin 1941–novembre 1941
L’Allemagne nazie et ses partenaires de l’Axe (à l’exception de la Bulgarie) envahissent l’Union soviétique. La Finlande cherchant à récupérer les territoires perdus par l’armistice qui mit fin à la guerre d’Hiver, rejoint l’Axe juste avant l’invasion. Les Allemands envahissent rapidement les Etats baltes et, avec les Finlandais, assiègent Leningrad (Saint-Pétersbourg) en septembre. Au centre, les Allemands prennent Smolensk début août et se dirigent sur Moscou en octobre. Au sud, les troupes allemandes et roumaines prennent Kiev (Kyiv) en septembre et Rostov-sur-le-Don en novembre.

6 décembre 1941
Une contre-offensive soviétique entraîne la retraite chaotique des Allemands qui doivent quitter la banlieue de Moscou.

7 décembre 1941
Le Japon bombarde Pearl Harbor.

8 décembre 1941
Les États-Unis déclarent la guerre au Japon et entrent dans la Seconde Guerre mondiale. Les troupes japonaises envahissent les Philippines, l’Indochine française (Vietnam, Laos, Cambodge) et Singapour britannique. En avril 1942, les Philippines, l’Indochine et Singapour sont occupés par le Japon.

11–13 décembre 1941
L’Allemagne nazie et ses partenaires de l’Axe déclarent la guerre aux États-Unis.

30 mai 1942–mai 1945
Les Britanniques bombardent Cologne. Pour la première fois, la guerre se déroule sur le territoire allemand. Au cours des trois années suivantes, les bombardements anglo-américains réduiront les villes allemandes en ruines.

Juin 1942
Les marines britannique et américaine arrêtent l’avancée navale japonaise, au milieu du Pacifique, dans les iles Midway.

28 juin 1942–septembre 1942
L’Allemagne et ses partenaires de l’Axe lancent une nouvelle offensive en Union soviétique. Les troupes allemandes marchent sur Stalingrad (Volgograd) sur la Volga vers la mi-septembre et s'avancent profondément dans le Caucase après s’être emparées de la péninsule de Crimée.

Août–novembre 1942
Les troupes américaines arrêtent la progression japonaise à Guadalcanal dans les îles Salomon.

23–24 octobre 1942
Les troupes britanniques battent les Allemands et les Italiens à El Alamein en Égypte et forcent les puissances de l’Axe à battre en retraite, de manière chaotique, à travers la Libye jusqu’à la frontière est de la Tunisie.

8 novembre 1942
Les troupes américaines et britanniques débarquent en différents endroits sur les plages d’Algérie et du Maroc (nord de l’Afrique française). Les Alliés défont les troupes françaises de Vichy et avancent rapidement jusqu’à la frontière ouest de la Tunisie, déclenchant l’Occupation allemande du sud de la France le 11 novembre.

23 novembre 1942–2 février 1943
Les troupes soviétiques contre-attaquent et percent les lignes hongroises et roumaines au nord-ouest et au sud-ouest de Stalingrad, enfermant ainsi la sixième armée allemande dans la ville. Hitler leur ayant interdit de battre en retraite ou d’essayer de briser l’encerclement soviétique, les survivants de la sixième armée se rendent le 30 janvier et le 2 février 1943.

13 mai 1943
En Tunisie, les puissances de l’Axe se rendent aux Alliés, mettant ainsi fin à la campagne d’Afrique du Nord.

10 juillet 1943
Les troupes américaines et britanniques débarquent en Sicile. Vers la mi-août, les Alliés contrôlent la Sicile.

5 juillet 1943
Les Allemands lancent une offensive massive de chars près de Koursk, en Union soviétique. En une semaine, les Soviétiques repoussent l’attaque et lancent leur propre offensive.

25 juillet 1943
Le Grand Conseil fasciste dépose Benito Mussolini, permettant au maréchal italien Pietro Badoglio de former le nouveau gouvernement.

8 septembre 1943
Le gouvernement Badoglio se rend sans condition aux Alliés. Les Allemands prennent immédiatement le contrôle de Rome et de l’Italie du nord. Ils mettent en place un régime fasciste fantoche avec à sa tête Mussolini, libéré de prison le 12 septembre par des commandos allemands.

9 septembre 1943
Les troupes alliées débarquent sur les plages de Salerne, près de Naples.

6 novembre 1943
Les troupes soviétiques libèrent Kiev.

22 janvier 1944
Les troupes alliées débarquent avec succès près d’Anzio, au sud de Rome.

19 mars 1944
L'Allemagne occupe la Hongrie, craignant qu'elle n'abandonne l'Axe, et oblige le régent, l’amiral Miklós Horthy, à nommer un ministre-président pro-allemand.

4 juin 1944
Les troupes alliées libèrent Rome. Six semaines plus tard, les bombardiers anglo-américains seront en mesure de frapper pour la première fois des cibles dans l'est de Allemagne.

6 juin 1944
Les troupes britanniques et américaines réussissent le débarquement sur les plages de Normandie et ouvrent ainsi un « deuxième front » contre les Allemands.

22 juin 1944
Les Soviétiques lancent une offensive massive dans l’est de la Biélorussie et détruisent le groupe d’armées Centre (Heeresgruppe Mitte) de l’Allemagne. Puis, ils avancent vers l’ouest, vers la Vistule, traversent Varsovie et atteignent le centre de la Pologne le 1er août.

25 juillet 1944
En Normandie, Les forces anglo-américaines brisent la tête de pont et marchent rapidement vers l’est sur Paris.

1er août 1944–5 octobre 1944
L’Armée intérieure polonaise clandestine non communiste se soulève contre les Allemands et tente de libérer Varsovie avant l’arrivée des troupes soviétiques. L’avancée soviétique est arrêtée sur la rive est de la Vistule. Le 5 octobre à Varsovie, les Allemands acceptent la reddition de ce qui reste de l’Armée intérieure polonaise.

15 août 1944
Les forces alliées débarquent dans le sud de la France près de Nice et avancent rapidement vers le Rhin au nord-est.

20–25 août 1944
Les troupes alliées atteignent Paris. Le 25 août, les forces de la France libre appuyées par les troupes alliées entrent dans la capitale française. En septembre, les Alliés atteignent la frontière allemande ; en décembre, la quasi-totalité de la France, la majeure partie de la Belgique et une partie du sud des Pays-Bas sont libérées.

23 août 1944
L’arrivée des troupes soviétiques sur le Prut pousse l’opposition roumaine à renverser le régime d’Antonescu. Le nouveau gouvernement conclut un armistice et change immédiatement de camp dans la guerre. Ce revirement roumain pousse la Bulgarie à se rendre le 8 septembre et l'Allemagne à évacuer la Grèce, l’Albanie et le sud de la Yougoslavie en octobre.

29 août 1944–28 octobre 1944
Sous la direction du Conseil national slovaque composé de communistes et de non-communistes, la résistance slovaque clandestine se soulève contre les Allemands et le régime fasciste slovaque. Fin octobre, les Allemands prennent Banská Bystrica, le siège du soulèvement, et mettent fin à la résistance organisée.

12 septembre 1944
La Finlande conclut un armistice avec l’Union soviétique, quittant ainsi l’Axe.

20 octobre 1944
Les troupes américaines débarquent aux Philippines.

15 octobre 1944
Le mouvement fasciste hongrois des Croix fléchées organise, avec l'appui de l'Allemagne, un coup d’État afin d'arrêter les négociations de reddition entreprises par le gouvernement hongrois auprès des Soviétiques.

16 décembre 1944
Les Allemands lancent une offensive finale à l’ouest, connue sous le nom de « bataille des Ardennes » pour essayer de reprendre la Belgique et diviser les forces alliées le long de la frontière allemande. Le 17 janvier 1945, les Allemands battent en retraite.

12 janvier 1945
Les Soviétiques lancent une nouvelle offensive, libèrent Varsovie et Cracovie en janvier, prennent Budapest le 13 février après un siège de deux mois, repoussent les Allemands et leurs collaborateurs hongrois hors de la Hongrie début avril, forcent la Slovaquie à se rendre après la prise de Bratislava le 4 avril et prennent Vienne le 13 avril.

7 mars 1945
Les troupes américaines traversent le Rhin à Remagen.

16 avril 1945
Les Soviétiques lancent leur offensive finale et encerclent Berlin.

Avril 1945
Les unités des partisans dirigées par le leader communiste yougoslave Josip Tito prennent Zagreb et renversent le régime oustachi. Les hauts dirigeants oustachis s’enfuient en Italie et en Autriche.

30 avril 1945
Hitler se suicide.

7 mai 1945
L’Allemagne se rend aux Alliés occidentaux.

9 mai 1945
L’Allemagne se rend aux Soviétiques.

Mai 1945
Les troupes alliées font la conquête d’Okinawa, la dernière île avant l’archipel du Japon.

6 août 1945
Les États-Unis lâchent une bombe atomique sur Hiroshima.

8 août 1945
L’Union soviétique déclare la guerre au Japon et envahit la Mandchourie.

9 août 1945
Les États-Unis lâchent une bombe atomique sur Nagasaki.

2 septembre 1945
Ayant accepté le principe d'une reddition sans condition le 14 août 1945, le Japon se rend officiellement, ce qui met fin à la Seconde Guerre mondiale.