Public burning of "un-German" books in the Opernplatz. [LCID: 70137]
Article sélectionné

Autodafé

À partir du 10 mai 1933, des groupes étudiants composés majoritairement de Nazis entreprennent de brûler les livres qu'ils revendiquent « non allemands ». Les autodafés ont lieu dans 34 villes universitaires. Les œuvres de grands écrivains juifs, libéraux, et de gauche finissent dans des feux de joie. Ces actions étaient considérées comme un symbole puissant de l'intolérance et la censure nazies.

Explorer l'Encyclopédie

Overview item image

Cartes d'identité

Explorer les cartes d'identité pour en savoir plus sur des parcours personnels au cours de l'Holocauste

Overview item image

Photographies

Parcourir toutes les photographies

Overview item image

Mots-clés

Trouver des thèmes d'intérêt et explorer des contenus qui s'y rapportent dans l'Encyclopédie