Détails
Autre

Permis de séjour au Japon

La plupart des réfugiés juifs polonais restèrent au Japon beaucoup plus longtemps que ne les y autorisait leur visa de transit de 10 jours. Beaucoup craignaient le jour où les autorités japonaises n'accepteraient plus de prolonger leur séjour avec des permis tel que celui reproduit ici. [Exposition spéciale USHMM : Vol et Sauvetage.]


  • US Holocaust Memorial Museum - Collections
  • Stefan Golston

Partager

Permit for stay in Japan [LCID: 2000mwlk]

Thank you for supporting our work

We would like to thank The Crown and Goodman Family and the Abe and Ida Cooper Foundation for supporting the ongoing work to create content and resources for the Holocaust Encyclopedia. View the list of all donors.