Détails
Other

Permis de séjour au Japon

La plupart des réfugiés juifs polonais restèrent au Japon beaucoup plus longtemps que ne les y autorisait leur visa de transit de 10 jours. Beaucoup craignaient le jour où les autorités japonaises n'accepteraient plus de prolonger leur séjour avec des permis tel que celui reproduit ici. [Exposition spéciale USHMM : Vol et Sauvetage.]


  • US Holocaust Memorial Museum - Collections
  • Stefan Golston

Share This

Permit for stay in Japan [LCID: 2000mwlk]