Film d’archives

Le président Truman assiste à la Conférence de Postdam

Après la mort soudaine de Franklin D. Roosevelt en avril 1945, le vice-président Harry S. Truman devint président des Etats-Unis. Dans ces images, le président Truman rencontre les dirigeants de l'Union soviétique et de la Grande-Bretagne (Joseph Stalin, Winston S. Churchill, et plus tard Clement Attlee) à Potsdam, près de Berlin, pour discuter l'avenir de l'Allemagne vaincue. La décision fut prise de partager l'Allemagne et Berlin, la capitale, en quatre zones d'occupation : anglaise, française, américaine et soviétique. A cette occasion, les dirigeants alliés réunis demandèrent également la capitulation sans condition du Japon, seule puissance de l'Axe encore en guerre.

Transcription complète

Le navire américain '"Augusta" entre dans le port d'Anvers, où le président Truman est
accueilli par le général Eisenhower. La victoire acquise, le président
s'apprrête à participer à la conférence des trois grands à Potsdam, avec
le Secrétaire d'Etat Byrnes et d'autres conseillers, pour oeuvrer à la paix
et à la prospérité mondiales. Sans grand cérémonial, M. Truman part pour
Bruxelles, prochaine étape de son voyage. Après avoir rejoint l'Allemagne en avion,
le cortège présidentiel roule sur une "autobahn" vers Berlin,
pendant que le commandant en chef passe en revue la IIe Division blindée.
A la "Petite maison blanche" de Postdam, le Généralissime Staline
de Russie est l'un des premiers à accueillir le président, la rencontre
étant filmée par les caméras du Signal Corps et des
actualités. Ensuite arrive le premier ministre
Churchill, qui rencontre un vieil ami de conférence. Les entretiens des trois grands
ont lieu dans l'ancien palais de l'empereur Guillaume. Le président
Truman est choisi comme président de la conférence. Ici, le destin
de l'Allemagne et la fin de l'agression japonaise seront définis.
Sous le drapeau qui flotte sur la Maison blanche, quand nous déclarâmes la guerre à l'Axe,
le président énonça nos objectifs: "N'oublions pas que nous combattons pour la paix
et pour le bien-être de l'humanité. Nous ne combattons pas pour conquérir.
Nous ne voulons pas obtenir de territoires ou d'avantages de nature monétaire par
cette guerre. Nous voulons la paix et la prospérité pour le monde entier".
Au-dessus des vieilles casernes allemandes de Berlin, le drapeau américain flotte
en signe de victoire. Ce drapeau chargé d'histoire a flotté sur la plupart des territoires pris à l'ennemi.
- Casablanca, Alger, Rome et Berlin. Prions pour que
bientôt il flotte aussi sur Tokyo.


  • National Archives - Film

Cette page est également disponible en

Thank you for supporting our work

We would like to thank The Crown and Goodman Family and the Abe and Ida Cooper Foundation for supporting the ongoing work to create content and resources for the Holocaust Encyclopedia. View the list of all donors.