Témoignage video

Murray Pantirer décrit les « Juifs de Schindler » à l'usine de Bruennlitz

Les Allemands occupèrent Cracovie en 1939. La famille de Murray fut confinée dans le ghetto de Cracovie avec le reste de la population juive de la ville. En 1942, Murray et l'un de ses frères furent déportés aux travaux forcés dans le camp voisin de Plaszow. En mai 1941, son frère fut transféré à Auschwitz et Murray fut envoyé au camp de Gross-Rosen en Allemagne. Murray fut ensuite transféré à Bruennlitz, dans les Sudètes, dans le cadre des travaux forcés pour le compte d'un industriel allemand, Oskar Schindler. Schindler aida les juifs qui travaillaient pour lui à survivre à la guerre. Murray fut libéré en 1945.

Transcription complète

Nous sommes arrivés à Bruennlitz. La situation était différente. Il y avait quelques SS. Pas de barbelés. Il y avait une vieille usine et
nous étions censés la remettre en état. Et Oskar Schindler n'était pas peu fier d'avoir sorti huit ou neuf cents Juifs de Gross-Rosen. Il s'est rendu quelques semaines plus tard à Auschwitz, et il a sorti trois cents femmes, et il à dit à Auschwitz qu'il avait besoin d'elles pour travailler. Je peux vous garantir que la seule chose que je les ai vues faire c'était trouver de la laine et tricoter des pulls pour leurs maris ou leurs fiancés, ou pour leurs amis, des chaussettes ou des gants. Elles travaillaient très peu. En
fait, nous travaillions tous très peu. Nous avions toujours peur que quelque chose se passe, qu'il serait pris, parce que nous ne produisions aucune munition, pas une seule. Un jour, on nous a dit qu'il avait acheté un camion bourré de munitions dans une autre usine et il livrait ces munitions comme si elles provenaient de la nôtre. Un jour on nous a dit qu'il ne cessait pas de dire, "Oh, j'y suis, j'y suis presque." Et il nous saluait toujours en disant, "Vous êtres les Juden de Schindler et, ici, vous allez survivre."


  • US Holocaust Memorial Museum Collection
Références

Cette page est également disponible en

Thank you for supporting our work

We would like to thank The Crown and Goodman Family and the Abe and Ida Cooper Foundation for supporting the ongoing work to create content and resources for the Holocaust Encyclopedia. View the list of all donors.