<p>Le 1er août 1936, Hitler ouvrit les XIe Jeux olympiques d'été à Berlin, en Allemagne. Inaugurant un nouveau rituel olympique, un coureur portait une torche transmise en relais depuis le site des anciens jeux à Olympie, en Grèce. Cette photographie représente le dernier coureur à son arrivée à Berlin, la torche olympique à la main. Il va allumer la flamme olympique, marquant ainsi le début des XIe Jeux olympiques d'été. Berlin, Allemagne, 1er août 1936.</p>

1936 : dates importantes

6 juin
Le ministre de l'Intérieur du Reich et de la Prusse publie un décret contre « le fléau tsigane », reconnaissance officielle de nombreux règlements et restrictions déjà en place localement. Avec cette nouvelle législation, la police, d'État et locale, peut procéder à des rafles de toute personne se comportant prétendument « comme un Tsigane ».

17 juin
Hitler nomme le Reichsführer-SS Heinrich Himmler à la tête de la police allemande.

26 juin
Himmler met en place deux bureaux de la SS et de la police : 1) le bureau principal de la police de sécurité (Hauptamt Sicherheitspolizei ou HA Sipo), sous le commandement du général SS Reinhard Heydrich, comprenant la Gestapo et la police criminelle d'investigation (Kriminalpolizei ou Kripo), et 2) le bureau de la police de l'ordre (Hauptamt Ordnungspolizei ou HA Orpo), confié au général Kurt Daluege, qui rassemble tous les agents en uniforme d'Allemagne.

12 juillet
La SS met en place le camp de concentration de Sachsenhausen, près d'Oranienburg, au nord de Berlin. En septembre, les autorités allemandes y auront incarcéré environ 1000 personnes.

16 juillet
Les autorités allemandes ordonnent l'arrestation et le transfert de tous les Tsiganes de Berlin et ses environs vers un camp en banlieue de la ville, Marzahn. C'est de là que, à partir de 1938, ils seront déportés vers d'autres camps de concentration.

1er août
Ouverture des Jeux olympiques d'été de 1936 Premier jour des Jeux olympiques d'été à Berlin. Y participent des sportifs et des spectateurs du monde entier. Leur succès est total pour la propagande du gouvernement nazi, dont les représentants mettent tout en œuvre pour montrer une Allemagne respectable. Ainsi, l'affichage antijuif est retiré et les activités antijuives réduites au minimum. Sur les instances de délégations olympiques étrangères, on intègre une athlète en partie juive, l'escrimeuse Helene Mayer, à l'équipe allemande. Le temps des Jeux, la législation contre les homosexuels est mise de côté pour les visiteurs étrangers.

28 août
Les autorités allemandes procèdent à des arrestations en masse de Témoins de Jéhovah dans toute l'Allemagne. La plupart sont envoyés dans des camps de concentration.

Thank you for supporting our work

We would like to thank The Crown and Goodman Family and the Abe and Ida Cooper Foundation for supporting the ongoing work to create content and resources for the Holocaust Encyclopedia. View the list of all donors.