La campagne des Balkans, printemps 1941

  • Twitter
  • Facebook
  • Citer
  • Imprimer
  • Français

    Cette page est également disponible en

A la fin mars 1941, alors que la Yougoslavie était membre aux côtés de l'Allemagne de l'Alliance de l'Axe, le gouvernement yougoslave fut renversé par un coup d'Etat militaire anti-allemand. Par ailleurs, la Grèce avait repoussé une attaque italienne en octobre 1940 et préparait une contre-attaque contre les positions italiennes dans les Balkans. L'Allemagne décida alors d'intervenir pour consolider son flanc sud-est avant d'imminentes opérations militaires contre l'Union soviétique.

Début avril 1941, l'Allemagne envahit la Yougoslavie et la Grèce. Renforcée par le soutien de ses alliés qui envoyèrent des contingents (Italie, Bulgarie, Hongrie et Roumanie), l'armée allemande prit rapidement le contrôle des Balkans. Les forces britanniques, envoyées au secours de la Grèce, durent se retirer en Crète. A la mi-mai, après de violents combats, les parachutistes allemands brisèrent la résistance des forces britanniques en Crête.

Les forces de l'Axe se partagèrent la Yougoslavie et la Grèce. L'Allemagne annexa l'essentiel de la Slovénie et occupa la région septentrionale de la Voïvodine, le nord-ouest de la Yougoslavie, la Serbie et la région de Salonique dans le nord de la Grèce. L'Allemagne établit un Etat fasciste et pro-allemand en Croatie dans le nord de la Yougoslavie. La Hongrie reçut la Backa, une région autour de Subotica dans le nord de la Yougoslavie. La Bulgarie annexa la Macédoine yougoslave (la région comprise entre les villes de Skopje et de Bitola dans la sud de la Yougoslavie) et la majeure partie de la Thrace en Grèce septentrionale. L'Allemagne occupa une petite partie de la Thrace située à la frontière de la Turquie neutre. L'Italie occupa les régions côtières de Yougoslavie et le reste de la Grèce. L'Allemagne et l'Italie occupèrent conjointement Athènes, la capitale grecque.

Thank you for supporting our work

We would like to thank The Crown and Goodman Family and the Abe and Ida Cooper Foundation for supporting the ongoing work to create content and resources for the Holocaust Encyclopedia. View the list of all donors.