<p>Groupe de personnes déplacées, sous la protection de l’UNRRA (Administration des Nations Unies pour les secours et la reconstruction), devant être rapatriées. Montées à bord du “Marine Falcon”, elles font leurs adieux à leurs compagnons. Shanghai, Chine, 1946.</p>

L'Administration des Nations Unies pour le secours et la réhabilitation

L' Administration des Nations Unies pour les secours et la reconstruction ou UNRRA (United Nations Relief and Rehabilitation Administration) fut créée, le 9 novembre 1943, lors d'une conférence qui réunit à la Maison Blanche les représentants de 44 nations. Sa mission fut de fournir, après la seconde guerre mondiale, une assistance économique aux nations européennes ainsi que de rapatrier et d'aider les réfugiés qui passeraient sous le contrôle des Alliés. Le gouvernement des Etats-Unis finança près de la moitié du budget de l'UNRRA.

L'organisation fut placée sous l'autorité du SHAEF en Europe (Supreme Headquarters of the Allied Expeditionary Forces — le quartier général des forces alliées en Europe nord-occidentale). Elle fut dirigée par trois Américains pendant les quatre années de son existence. Son premier directeur général fut Herbert Lehman, ancien gouverneur de l'Etat de New York. Fiorello La Guardia, ancien maire de la ville de New York, lui succéda en mars 1946 et fut lui-même remplacé par le Major général Lowell Ward, au début de 1947.

En 1945, l'UNRRA aida au rapatriement de plusieurs millions de réfugiés et géra plusieurs centaines de camps de personnes déplacées en Allemagne, en Italie et en Autriche. Elle fournit une assistance sanitaire et sociale aux personnes déplacées, ainsi qu'une formation professionnelle et des distractions. Elle administra le travail de 23 organisations caritatives bénévoles, dont le Comité conjoint de distribution (Joint Distribution Committee), l'Organisation Reconstruction Travail (ORT) et la Société d'aide aux immigrants juifs (HIAS - Hebrew Immigrant Aid Society). Fin 1945, les camps de personnes déplacées ayant reçu davantage d'autonomie, les organisations bénévoles travaillèrent de façon de plus en plus indépendante. L'UNRRA continua à être un employeur principal des personnes déplacées.

Ces efforts de secours massifs et prolongés épuisèrent les caisses de l'organisation et, en 1947, le relais fut pris par l'I.R.O. (International Refugee Organization - l'organisation internationale pour les réfugiés). Cette nouvelle entité prit en charge 643 000 personnes déplacées en 1948.

Thank you for supporting our work

We would like to thank The Crown and Goodman Family and the Abe and Ida Cooper Foundation for supporting the ongoing work to create content and resources for the Holocaust Encyclopedia. View the list of all donors.