Détails
Carte historique

Les principales déportations vers les centres de mise à mort, 1942-1944

À la conférence de Wannsee à Berlin en janvier 1942, la SS (garde d'élite de l'État nazi) et des représentants gouvernementaux allemands estiment que la « Solution finale », le plan nazi d'extermination de tous les Juifs d'Europe, concernerait 11 millions de Juifs sur le continent, pays non occupés inclus, comme l'Irlande, la Suède, la Turquie et la Grande-Bretagne. Les Juifs d'Allemagne et d'Europe occupée sont déportés par train vers les centres de mise à mort en Pologne occupée, où ils sont tués. Les Allemands tentent de dissimuler leurs intentions et qualifient les déportations de « relocalisation » vers l'Est. On explique aux victimes qu'on les emmène dans des camps de travail, mais en réalité, à partir de 1942, la déportation, pour la plupart des Juifs, n'a d'autre signification que l'envoi en centre de mise à mort et une fin certaine.


Mots-clés


  • US Holocaust Memorial Museum

Cette page est également disponible en

Retour à l'article

Major deportations to killing centers, 1942-1944 [LCID: eur78940]

Thank you for supporting our work

We would like to thank The Crown and Goodman Family and the Abe and Ida Cooper Foundation for supporting the ongoing work to create content and resources for the Holocaust Encyclopedia. View the list of all donors.