L'Action "Erntefest" (Opération "Fête des moissons")

  • Twitter
  • Facebook
  • Citer
  • Imprimer
  • Mots-clés

    camps
  • Français

    Cette page est également disponible en

En allemand, le mot Erntefest signifie "Fête de la moisson". Ce fut le nom de code de l'opération allemande d'extermination de tous les Juifs encore vivants du district de Lublin du Gouvernement général de Pologne (un territoire à l'intérieur de la Pologne occupée) à l'automne 1943. Le calendrier de l'opération fut apparemment établi en réaction à plusieurs tentatives de révoltes des Juifs contre les nazis (le soulèvement des camps de mise à mort de Sobibor et de Treblinka, et la résistance armée dans les ghettos de Varsovie, Bialystok et Vilno). Par crainte de nouvelles révoltes conduites par des Juifs dans le Gouvernement général, les SS décidèrent d'exterminer la plupart des Juifs qui restaient et qui étaient soumis au travail force dans les camps de Trawniki, Poniatowa et Majdanek.

L'opération "Erntefest" commença le 3 novembre 1943 à l'aube. Les camps de travail de Trawniki et de Poniatowa furent encerclés par des unités de SS et de policiers. Les Juifs furent contraints de sortir de ces camps par groupes puis ils furent abattus dans les fosses qui avaient été creusées spécialement à proximité. A Majdanek, les Juifs furent d'abord séparés des autres prisonniers, puis emmenés par groupes et fusillés dans des tranchées. Les Juifs des autres camps de travail de la région de Lublin furent emmenés à Majdanek où ils furent exécutés. A Majdanek et à Trawniki, de la musique fut diffusée par haut parleurs pour couvrir le bruit des exécutions de masse. L'opération d'extermination fut accomplie en une journée à Majdanek et à Trawniki. A Poniatowa, elle prit deux jours. Environ 42 000 Juifs furent tués lors de l'opération "Erntefest".