L'opération "Fête des moissons"

Lancée à l'aube du 3 novembre 1943, l'opération « Fête des moissons » (Aktion Erntefest) entraîne la mort d'environ 42 000 Juifs.

  • Twitter
  • Facebook
  • Citer
  • Imprimer
  • Français

    Cette page est également disponible en

Le mot allemand « Erntefest » se traduit par « Fête des moissons » et était le nom de code de l'action allemande visant à assassiner tous les Juifs encore présents dans le district de Lublin, au sein du gouvernement général (Generalgouvernement, territoire polonais occupé par l'Allemagne) à l'automne 1943.

Des Juifs rassemblés lors de la révolte du ghetto de Varsovie sont forcés de marcher vers le point de rassemblement pour en être ...

Les fonctionnaires nazis mirent en place l'opération « Fête des moissons » en réaction à plusieurs insurrections menées par des survivants juifs dans les territoires occupés par l'Allemagne, à l'est de l'Europe. Au printemps et à l'été 1943, l'occupant dut affronter la résistance armée des ghettos de Varsovie et de Bialystok. Le 2 août 1943, des prisonniers juifs se rebellèrent également au centre de mise à mort de Treblinka, puis la révolte de celui de Sobibor le 14 octobre 1943 permit l'évasion de plus de 300 détenus, dont 58 survécurent à la guerre. Les camps de l'Action Reinhard (tous des centres de mise à mort) furent liquidés à l'automne 1943 suite à ces soulèvements de prisonniers à Sobibor et Treblinka. Craignant d'autres insurrections dans le gouvernement général, le chef SS Heinrich Himmler ordonna l'exécution des 45 000 Juifs encore détenus et forcés à travailler dans le district de Lublin. La plupart d'entre eux furent affectés aux camps de Trawniki, Poniatowa et Majdanek.

L'« Erntefest » commença à l'aube du 3 novembre 1943. La police et les unités SS encerclèrent les camps de travail de Trawniki et Poniatowa, dont ils sortirent les Juifs en groupe, aussitôt abattus dans des fosses toutes proches creusées à cet effet. À Majdanek, les fonctionnaires nazis séparaient d'abord les Juifs du reste des prisonniers, avant de les emmener vers les tranchées pour les fusiller. Dans les autres camps de travaux forcés de la région de Lublin, on transféra aussi les Juifs à Majdanek pour leur faire subir le même sort. Là et à Trawniki, des haut-parleurs diffusaient de la musique pour étouffer le bruit des balles et couvrir les cris des victimes. L'opération fut achevée en une journée, tandis qu'à Poniatowa, les exécutions durèrent 48 heures, jusqu'au 4 novembre.

Environ 42 000 Juifs furent tués pendant l'« Erntefest », le massacre le plus vaste perpétré par les Allemands au cours de la Shoah.

Aktion

Thank you for supporting our work

We would like to thank The Crown and Goodman Family and the Abe and Ida Cooper Foundation for supporting the ongoing work to create content and resources for the Holocaust Encyclopedia. View the list of all donors.