Détails
Carte historique

Principaux camps de personnes déplacées pour les Juifs, 1945-1946

Après la Seconde Guerre mondiale, plusieurs centaines de milliers de survivants juifs se trouvent dans des camps de personnes déplacées. Les Alliés en établissent en Allemagne, Autriche et Italie, territoires qu'ils occupent désormais, pour les réfugiés qui souhaitent quitter l'Europe. La plupart des Juifs préfèrent émigrer en Palestine, mais ils sont également nombreux à vouloir gagner les États-Unis. Ils décident de rester dans les camps de personnes déplacées jusqu'à ce qu'ils puissent partir. À la fin de 1946, on estime leur nombre à 250 000, dont 185 000 en Allemagne, 45 000 en Autriche et 20 000 en Italie. La plupart venaient de Pologne, beaucoup s'étant rendus en Union soviétique pendant la guerre pour fuir les Allemands. D'autres venaient de Tchécoslovaquie, Hongrie et Roumanie.


  • US Holocaust Memorial Museum

Cette page est également disponible en

Major camps for Jewish displaced persons, 1945-1946 [LCID: ger78150]

Thank you for supporting our work

We would like to thank The Crown and Goodman Family and the Abe and Ida Cooper Foundation for supporting the ongoing work to create content and resources for the Holocaust Encyclopedia. View the list of all donors.