Témoignage video

David Stoliar décrit comment il a pu se maintenir sur un morceau des débris du pont du Struma après son torpillage

En 1936, David partit pour Bucarest vivre avec son père. Lorsque la Roumanie fut placée sous la coupe allemande, les autorités roumaines introduisirent des mesures terriblement strictes contre les Juifs. L'agitation antisémite s'accrut et les Juifs faisaient l'objet d'attaques dans les rues de Bucarest et en d'autres lieux publics. Le père de David décida que son fils devait quitter le pays et organisa son passage en Palestine. En décembre 1941, David quitta la Roumanie depuis Constanta, une ville portuaire sur la Mer Noire, à bord du "Struma," un vieux bateau de transport de bétail. Le bateau eut des problèmes de moteur et atteignit Istanbul, en Turquie, première escale sur sa route vers la Palestine, avec beaucoup de difficultés. Les autorités turques ne permirent pas aux passagers de débarquer et des négociations quant à la poursuite de leur voyage commencèrent. Ils refusèrent finalement le transit des passagers et remorquèrent le "Struma," à peine en état de reprendre la mer, vers la Mer Noire. Quelques heures plus tard, un sous-marin soviétique en patrouille de repérage de bateaux de l'Axe torpilla le "Struma" par erreur. David fut le seul survivant sur les 769 passagers juifs.

Transcription complète

J'ai vu un morceau du pont qui portait des barreaux et on ne pouvait pas voir ce qu'il y avait, mais des gens s'accrochaient à ces barreaux, et à mesure qu'ils lâchaient prise, morts ou gelés, ce morceau de bois émergeait et, finalement, on pouvait voir qu'il y avait un morceau de, je dirais, cinq mètres sur six, quelque chose comme ça. [Le journaliste] Du bois ?[David] Du bois, le pont était assez épais et alors je tenais l'un de ces barreaux. [Le journaliste] Vous étiez dans l'eau ? [David] Dans l'eau. Et en me soulevant légèrement, j'ai pu monter sur le pont, et à mesure que les gens se noyaient, le pont s'allégeait et remontait à la surface, alors finalement, j'étais sur le pont, avec disons, trente centimètres d'eau au-dessus. J'étais encore dans l'eau, mais au moins, je n'avais plus besoin de nager.


  • US Holocaust Memorial Museum Collection
Références

Cette page est également disponible en

Thank you for supporting our work

We would like to thank The Crown and Goodman Family and the Abe and Ida Cooper Foundation for supporting the ongoing work to create content and resources for the Holocaust Encyclopedia. View the list of all donors.