Témoignage video

Robert Wagemann décrit les réunions de prières clandestines des Témoins de Jéhovav dans l'Allemagne nazie

Robert et sa famille étaient Témoins de Jéhovah. Les Nazis considéraient les Témoins de Jéhovah comme des ennemis d'état de par leur refus de prêter allégeance à Adolf Hitler, ou de servir dans l'armée allemande. La famille de Robert poursuivit son culte religieux marlgré la persécution des Nazis. Peu avant la naissance de Robert, sa mère fut emprisonnée pour avoir distribué des documents religieux. Les hanches de Robert souffrirent pendant sa naissance, lui laissant un handicap. Quand Robert eut cinq ans, on ordonna qu'il passe une visite médicale à Schlierheim. Sa mère put entendre les commentaires du personnel qui prévoyait d'envoyer Robert "dormir". Craignant qu'ils ne veuillent le tuer, elle le prit et s'enfuit de la clinique. A l'automne 1939, les médecins allemands venaient de commencer l'exécution systématique de toute personne considérée comme physiquement ou mentalement handicapée.

Transcription complète

Pendant cette période, ils organisaient des réunions, mais comme j'étais tout jeune, je ne savais pas que c'était des réunions. Bien sûr, c'était chouette quand mon père, une fois de temps en temps, nous emmenait le dimanche pour faire une promenade en vélo. Je ne savais pas qu'il s'agissait de réunion organisées d'avance où nous rencontrions d'autres Témoins dans les bois, et c'était comme un pique-nique. Alors, ils avaient apporté des choses à manger et des choses à lire. Et les frères se postaient un peu plus loin, et si quelqu'un approchait, ils sifflaient un air et tous les livres disparaissaient sous les couvertures, sous,  sur quoi nous étions assis. Alors, ils faisaient leur pique-nique et, une fois les gens partis, ils continuaient leur tour de guet. Et ces réunions, au fil du temps, ont eu de moins en moins de participants.


  • US Holocaust Memorial Museum Collection
Références

Cette page est également disponible en

Thank you for supporting our work

We would like to thank The Crown and Goodman Family and the Abe and Ida Cooper Foundation for supporting the ongoing work to create content and resources for the Holocaust Encyclopedia. View the list of all donors.