Détails
Carte historique

Les camps de mise à mort en Pologne occupée, 1942

Les camps de mise à mort (également appelés « camps d'extermination » ou « camps de la mort ») étaient conçus pour la mise en œuvre du génocide. Entre 1941 et 1945, les nazis établirent six camps de mise à mort sur l'ancien territoire polonais : Chelmno, Belzec, Sobibor, Treblinka, Auschwitz-Birkenau (qui faisait partie du complexe d'Auschwitz) et Majdanek. Chelmno et Auschwitz furent établis dans des zones annexées à l'Allemagne en 1939. Les autres camps (Belzec, Sobibor, Treblinka et Majdanek) furent établis sur le territoire du Generalgouvernement (gouvernement général) de Pologne. Auschwitz et Majdanek fonctionnaient aussi comme camps de concentration et de travaux forcés. L'écrasante majorité des victimes des camps de mise à mort étaient juives. On estime que 3,5 millions de Juifs furent tués dans ces six camps, dans le cadre de la Solution finale. Les autres victimes incluaient des Tsiganes et des prisonniers de guerre soviétiques.


  • US Holocaust Memorial Museum

Partager

Retour à l'article

Killing centers in occupied Poland, 1942 [LCID: pol72090]

Thank you for supporting our work

We would like to thank The Crown and Goodman Family and the Abe and Ida Cooper Foundation for supporting the ongoing work to create content and resources for the Holocaust Encyclopedia. View the list of all donors.