<p>Carte postale allemande montrant l’entrée du ghetto de Lodz. La pancarte dit “Zone de résidence juive - entrée interdite.” Lodz, Pologne, 1940-1941.</p>

1940 : dates importantes

12 février
Les autorités allemandes déportent environ un millier de Juifs depuis Stettin et d'autres villes de l'est du pays vers le district de Lublin, dans le Generalgouvernement.

9 avril
Les forces allemandes envahissent la Norvège et le Danemark.

30 avril
Les autorités allemandes bouclent le premier ghetto juif de taille à Lodz, dans le district de Wartheland.

10 mai
Les forces allemandes envahissent les Pays-Bas, la Belgique, le Luxembourg et la France. Au 22 juin, elles auront occupé toutes ces régions, à l'exception du sud de la France, « la France de Vichy ».

20 mai
Les autorités SS ouvrent le camp de concentration d'Auschwitz (Auschwitz I) près de la ville polonaise d'Oswiecim, dans la Haute-Silésie annexée par l'Allemagne.

4 juin
Après avoir ouvert Neuengamme, un sous-camp de Sachsenhausen, à la mi-décembre 1938 en banlieue de Hambourg, l'Inspection des camps de concentration le place directement sous son contrôle, en faisant un camp autonome.

10 juin
L'Italie entre en guerre aux côtés de l'Allemagne.

15 juin-6 août
Les troupes soviétiques occupent les pays baltes (Lettonie, Estonie et Lituanie), qui sont ensuite incorporés à l'URSS.

28 juin
Soutenue par l'Allemagne, l'Union soviétique annexe les provinces orientales de Roumanie, la Bucovine du Nord et la Bessarabie (actuelle Moldavie).

16-30 juillet
Les autorités allemandes expulsent plus de 3000 Juifs alsaciens vers la France de Vichy.

30 août
L'Allemagne nazie et l'Italie fasciste, partenaires de l'Axe, décident du sort de la province roumaine de Transylvanie. La partie nord est finalement cédée à la Hongrie. Ce sujet de dissension force le roi roumain Carol II à abdiquer une semaine plus tard. Le pouvoir se retrouve aux mains d'une coalition instable, sous les ordres du général roumain Ion Antonescu, de la légion fasciste de l'Archange Michael (connu aussi sous le nom de Garde de fer) et de Horia Sima.

Septembre 
Les autorités de Vichy ouvrent des camps, certains déjà en fonction, pour en faire des lieux de détention pour les Juifs et les prisonniers politiques. Parmi les plus connus se trouvent Gurs et Rivesaltes.

20 septembre
Les premiers prisonniers, notamment des Juifs apatrides, arrivent au camp de détention de Breendonk, en banlieue d'Anvers, en Belgique.

27 septembre
L'Allemagne, l'Italie et le Japon signent le Pacte tripartite, par lequel ils se promettent une assistance mutuelle en cas d'attaque d'un pays qui n'est pas encore engagé dans la guerre.

15 novembre
Les autorités allemandes ordonnent que le ghetto de Varsovie, dans le Generalgouvernement, soit bouclé. C'est le plus grand ghetto, tant par la surface — plus de 300 hectares, soit 2,4 % de la ville — que par la population : plus de 350 000 Juifs y sont confinés, environ 30 % de la population de la ville, atteignant près de 500 000 avant le début des déportations, en juillet 1942.

20-24 novembre
La Hongrie (le 20 novembre), la Roumanie (le 23 novembre) et la Slovaquie (le 24 novembre) signent également le Pacte tripartite et rejoignent les partenaires de l'Axe. Le 1er mars 1941, c'est au tour de la Bulgarie, puis de l'État dit « indépendant » de Croatie, le 15 juin 1941.

18 décembre
Hitler signe une directive ordonnant l'invasion allemande de l'Union soviétique.

Thank you for supporting our work

We would like to thank The Crown and Goodman Family and the Abe and Ida Cooper Foundation for supporting the ongoing work to create content and resources for the Holocaust Encyclopedia. View the list of all donors.