Film d’archives

Réfugés juifs bloqués dans un no-man's-land

Après les accords de Munich et la cession des Sudètes à l'Allemagne par la Tchécoslovaquie, les autorités allemandes expulsèrent les habitants juifs des Sudètes vers la Tchécoslovaquie. Le gouvernement tchèque, craignant un afflux de réfugiés, refusa de les laisser entrer. Les réfugiés juifs furent donc forcés de camper dans le no-man's-land existant entre Bruno et Bratislava à la frontière tchèque avec l'Allemagne.


  • Mr. Herbert Kline
Références

Thank you for supporting our work

We would like to thank The Crown and Goodman Family and the Abe and Ida Cooper Foundation for supporting the ongoing work to create content and resources for the Holocaust Encyclopedia. View the list of all donors.