Hans (John) Sachs

Hans (John) Sachs

Date de naissance: May 8, 1920

Decin, Tchécoslovaquie

Hans naquit dans une famille juive des Sudètes, une région de Tchécoslovaquie largement peuplée d'Allemands. En 1922, les Sachs déménagèrent à Vienne, en Autriche, où ils achetèrent une mercerie. Hans allait à l'école publique et s'était fait quantité de camarades non juifs.

1933–39 : En 1936, de nombreux amis de Hans et leurs familles soutenaient le mouvement nazi. En mars 1938, les troupes allemandes entrèrent en Autriche pour l'incorporer au Reich. Hans put observer les foules acclamant Hitler à son arrivée dans la ville. Les Nazis qui vivaient là terrorisaient les Juifs, les forçaient à nettoyer les rues et à peindre le mot « Jude » (Juif) sur les vitrines. Un jour, le meilleur ami de Hans vint le voir en uniforme du Parti et mit fin à une étroite amitié. Cet été, la boutique des Sachs, comme nombre d'autres commerces juifs, fut transférée à un administrateur « aryen ». En septembre 1938, la famille retourna en Tchécoslovaquie et s'installa à Prague. En mars 1939, l'Allemagne envahissait la ville.

1940–45 : Hans se rendit compte que la famille devait absolument quitter le pays. Avant de laisser Vienne derrière lui, il avait pris l'initiative d'écrire à des personnes vivant aux États-Unis dont le patronyme était aussi Sachs, dans un geste désespéré pour trouver de l'aide. À Prague, il reçut une lettre d'un dentiste à New York qui offrit de le parrainer. Ses parents, tous deux âgés de plus de 50 ans, refusèrent de partir. Quant à lui, il prit le départ pour le continent américain en avril 1940. À New York, il put obtenir un emploi de plombier, profession qu'il avait apprise à Prague. L'année suivante, il fut enrôlé dans l'armée américaine et combattit aux côtés des Alliés dans les îles aléoutiennes et en Italie.

En août 1945, il retourna aux États-Unis puis épousa une compatriote réfugiée. Il apprit que son père avait été arrêté et déporté à la Petite Forteresse de Theresienstadt, puis Auschwitz, et enfin Buchenwald, où il mourut. Sa mère finit ses jours au centre de mise à mort d'Auschwitz-Birkenau.

Thank you for supporting our work

We would like to thank Crown Family Philanthropies and the Abe and Ida Cooper Foundation for supporting the ongoing work to create content and resources for the Holocaust Encyclopedia. View the list of all donors.