Assault troops approach Omaha Beach on D-Day, June 6, 1944. [LCID: sc078]

Le Débarquement

Le Jour J, ou jour du Débarquement en Normandie, le 6 juin 1944, représente l'une des opérations militaires les plus importantes pour le succès des Alliés pendant la Seconde Guerre mondiale. Jusqu'à la fin juin, ce sont plus de 850 000 troupes américaines, britanniques et canadiennes qui ont débarqué sur les plages normandes.

Points de repère

  • 1

    L'opération « Overlord », souvent appelée également « Débarquement » ou « Jour J », est l'invasion amphibie la plus importante de l'histoire, avec plus de 160 000 soldats alliés déployés par les airs, la terre et la mer.

  • 2

    Les troupes alliées ont débarqué sur cinq plages normandes, dont les noms de codes étaient Omaha, Juno, Gold, Sword et Utah.

  • 3

    Le 6 juin 1944 marque la fin de l'emprise allemande sur la France. Deux mois et demi plus tard, Paris était libéré.

Après la conquête allemande de la France en 1940, l'ouverture d'un deuxième front en Europe occidentale devint l'objectif principal pour la stratégie alliée pendant la Seconde Guerre mondiale. Le 6 juin 1944, sous le nom de code « Opération Overlord », les troupes américaines, britanniques et canadiennes débarquèrent sur les plages normandes de la Manche, à l'est de Cherbourg et à l'ouest du Havre.

Sous le commandement suprême du général Dwight D. Eisenhower et, dirigeant les forces terrestres, du général britannique Bernard Montgomery, plus de 130 000 soldats des troupes alliées débarquèrent sur cinq plages dont les noms de code étaient Omaha, Gold, Juno, Sword et Utah. La nuit de l'opération amphibie, 23 000 parachutistes américains et britanniques atterrirent derrière les lignes défensives allemandes en France, en parachute ou en planeur. Forte de plus de 155 000 soldats, la force d'invasion comprenait 50 000 véhicules (dont 1000 tanks), et ce sont plus de 7000 embarcations navales et 11 500 avions qui prêtèrent leur concours.

« “This is D-Day”, a dit la radio anglaise à midi et en effet This is the day, le débarquement a commencé. […] La libération tant attendue arriverait-elle enfin, cette libération dont on a tant parlé mais qui est encore trop belle, trop miraculeuse pour arriver un jour ? Cette année, l'année 1944, va-t-elle nous offrir la victoire ? Nous n'en savons toujours rien pour l'instant, mais l'espoir nous fait vivre, il nous redonne courage, il nous redonne de la force. »

Anne Frank, entrée du journal datée du 6 juin 1944.

Jour J : Films d'archive

Sous le commandement général du maréchal Erwin Rommel, les Allemands avaient déployé cinq divisions d'infanterie, une division aéroportée et une division blindée le long des côtes normandes, leur donnant la position de combat la plus avantageuse. La supériorité alliée demeurait cependant incontestable sur l'eau et dans les airs. Dans la seule journée du 6 juin, ils effectuèrent 14 000 sorties, contre 500 du côté des Allemands. De plus, ils avaient réussi à tromper les Allemands, leur faisant croire que le point d'attaque se situerait plus au nord et à l'est, près de Calais et la frontière belge. Ceux-ci, dupés, ne se pressèrent pas pour renforcer leurs défenses en Normandie.

Malgré ses faiblesses, les Allemands freinèrent les troupes alliées dans la lente expansion de leur tête de pont durant 6 semaines. Le débarquement fut le plus difficile pour les 1re et 29divisions d'infanterie américaines sur Omaha Beach. Dès le premier jour, la résistance allemande causa 3000 pertes avant même que les troupes alliées puissent établir leurs positions. Le jour du Débarquement, elles s'élevèrent à plus de 10 000 hommes : 3700 parmi les forces britanniques et canadiennes et environ 6600 américains. Du côté allemand, entre 4000 et 9000 soldats tombèrent sous les balles.

Jour J : photographies

Le 6 juin 1944, 11 divisions alliées débarquèrent sur les côtes françaises, mais ne purent atteindre leur objectif de consolider leurs têtes de pont ou avancer d'une quinzaine de kilomètres. Il leur fallut cinq jours, jusqu'au 11 juin, pour maîtriser la résistance allemande et unir les plages en une seule tête de pont.

Le 25 juillet, près de Saint-Lô, les troupes alliées brisèrent la tête de pont pour gagner en masse le nord du pays. À la mi-août, elles avaient encerclé et détruit une grande partie de l'armée ennemie dans la poche de Falaise (Calvados). Menés par la 3armée du général George Patton, les Alliés poursuivirent leur course. Les Forces françaises libres libérèrent Paris le 25 août, et, le 16 septembre, les troupes américaines atteignirent la frontière allemande.

Depuis l'invasion de la Normandie, la journée du 6 juin 1944 est connue dans l'histoire de la Seconde Guerre mondiale comme « le jour du Débarquement », ou « Jour J ».

Thank you for supporting our work

We would like to thank The Crown and Goodman Family and the Abe and Ida Cooper Foundation for supporting the ongoing work to create content and resources for the Holocaust Encyclopedia. View the list of all donors.