Les pogroms (version abrégée)

Pogrom est un terme russe signifiant "dévaster, démolir violemment." Historiquement, le terme désigne, dans l'Empire russe, des attaques violentes commises sur des Juifs par des populations locales non-juives. Dans l'Allemagne nazie, la violence publique contre les Juifs fut tolérée voire même encouragée après que les dirigeants nazis estimèrent qu'elle "préparerait' la population aux sévères mesures antisémites. Ainsi, l'été précédant les Lois raciales de Nuremberg de septembre 1935, de fréquentes violences à l'égard des Juifs eurent lieu dans toute l'Allemagne, dont des incendies de synagogues, des destructions de maisons et de commerces appartenant à des Juifs et des attaques physiques. De la même façon, la campagne de violences de rue menée nationalement, connue sous le nom de Kristallnacht les 9-10 novembre 1938, fut suivie par un accroissement des mesures antijuives. Les Einsatzgruppen (unités mobiles d'extermination) reçurent l'ordre de tolérer les pogroms et même d'encourager les populations des territoires soviétiques nouvellement conquis à les mener. Le 29 juin 1941, des policiers et des militaires roumains, parfois assistés de soldats allemands, tuèrent au minimum 8000 Juifs au cours d'un pogrom à Lasi dans la province roumaine de Moldavie. Le 10 juillet 1941, des habitants de Jedwabne, une petite ville située dans le district de Bialystok en Pologne occupée, participèrent au meurtre de plusieurs centaines de leurs voisins juifs.

Les pogroms ne prirent pas fin avec la deuxième guerre mondiale. Le 4 juillet 1946, à Kielce en Pologne, des habitants menèrent un pogrom contre des Juifs survivants de la Shoah qui étaient de retour dans la ville. La foule attaqua les Juifs après la propagation de fausses rumeurs selon lesquelles les Juifs avaient enlevé un enfant chrétien afin de le sacrifier pour leur culte. Les émeutiers tuèrent au moins 42 Juifs et en blessèrent environ 50. La peur des pogroms fut l'une des motivations qui poussa la grande majorité des Juifs survivants de la Shoah à fuir l'Europe d'après-guerre.

Thank you for supporting our work

We would like to thank The Crown and Goodman Family and the Abe and Ida Cooper Foundation for supporting the ongoing work to create content and resources for the Holocaust Encyclopedia. View the list of all donors.