<p>Convoi de détenus juifs marchant dans la neige de la gare ferroviaire de Bauschovitz jusqu'à Theresienstadt. Tchécoslovaquie, 1942.</p>

Document

Filtrer par titre :

| Affichage des résultats 1-25 sur 29 pour "Document" |

  • Annonce de l'exécution de Gregor Wohlfahrt

    Document

    Les autorités de Berlin, en Allemagne, envoyèrent cet avis à Barbara Wohlfahrt, l'informant de l'exécution de son mari Gregor dans la matinée du 7 décembre 1939. Bien qu'il fût physiquement inapte au service dans les forces armées, les Nazis jugèrent Wohlfahrt pour son opposition religieuse au service militaire. En tant que Témoin de Jéhovah, Wohlfahrt estimait que le service militaire violait le commandement biblique qui interdit de tuer. Le 8 novembre 1939, une cour martiale condamna Wohlfahrt à être décapité, sentence qui fut exécutée un mois plus tard dans la prison de Plötzensee, à Berlin.

    Mots-clés: Berlin
    Annonce de l'exécution de Gregor Wohlfahrt
  • Article de presse "La tragédie des réfugiés"

    Document

    Article du San Francisco Chronicle intitulé "La tragédie des réfugiés" . Cet article se basa sur une interview de Moses Beckelman, membre du Comité de distribution conjoint juif américain, qui était une organisation d'aide. Cet article traitait de la surpopulation des réfugiés polonais et lituaniens bloqués à Shanghai, Kobe (Japon) et Lisbonne (Portugal), qui étaient des étapes du voyage vers l'Amérique du Nord et du Sud. La cause principale de cette impasse était le manque de visas de transit et d'entrée, causé par la fermeture des frontières aux réfugiés par la plupart des pays. Mai 1941. [Exposition spéciale USHMM : Vol et Sauvetage.]

    Article de presse "La tragédie des réfugiés"
  • Caricature antisémite

    Document

    Caricature antisémite montrant un Juif qui tient en laisse un fonctionnaire soviétique. Légende : « La personne “idéale” pour le peuple élu : les goûts, ça ne se discute pas. »

    Mots-clés: L'antisémitisme
    Caricature antisémite
  • Caricature représentant les ennemis des Nazis

    Document

    Caricature représentant des Juifs, des communistes et d'autres ennemis des Nazis pendus à une potence, 1935.

    Mots-clés: L'antisémitisme
    Caricature représentant les ennemis des Nazis
  • Carte d'étudiant falsifiée de Simone Weil

    Document

    Après avoir adopté une nouvelle identité à la fin 1943, Simone Weil falsifia sa carte d'étudiante de l'année 1938-1939 pour qu'elle porte son nouveau nom, Simone Werlin. Cette carte confirmait son inscription à l'Ecole du travail social de Strasbourg. A l'aide de documents faux et falsifiés, Weil a pu déménager à Châteauroux, en France, et monter une opération de secours aux enfants juifs en tant que membre de l'organisation d'aide et de secours, l'Oeuvre de Secours aux Enfants ( OSE).

    Mots-clés: sauvetage
    Carte d'étudiant falsifiée de Simone Weil
  • Carte de rationnement de Theresienstadt fournie à Alice Winternitz (recto)

    Document

    Les Nazis donnaient aux dirigeants juifs la responsabilité de la distribution de nourriture et autres produits de première nécessité alloués aux résidents du ghetto. En raison d'une quantité de marchandises grandement insuffisante, le Jüdische Selbstverwaltung Theresienstadt (Administration juive de Theresienstadt) délivra des cartes de rationnement telles que celle-ci. Les colonnes servaient à compter les points alloués pour les différentes marchandises identifiées par des lettres de l'alphabet. Les coupons étaient enlevés au fur et à mesure que les résidents échangeaient des points contre de la nourriture ou d'autres marchandises. Cette photo montre le recto de la carte. Délivrée dans le ghetto de Theresienstadt, en Tchécoslovaquie, en 1944.

    Mots-clés: Les ghettos
    Carte de rationnement de Theresienstadt fournie à Alice Winternitz (recto)
  • Carte postale envoyée à Ruth Segal (dos)

    Document

    Des membres de la famille et des amis de Ruth Segal (Rys Berkowicz) lui envoyèrent cette carte postale à Kobe, au Japon. Ils envoyèrent cette carte postale de Varsovie, en Pologne occupée par les Allemands, le 20 juin 1941. [Exposition spéciale USHMM : Vol et Sauvetage.]

    Carte postale envoyée à Ruth Segal (dos)
  • Certificat d'enseignant de jardin d'enfants de Simone Weil

    Document

    Simone Weil obtint ce diplôme, qui l'autorisait à enseigner dans les jardins d'enfants en France, à l'Ecole du travail social de Strasbourg en 1940. Weil prit une fausse identité à la fin de 1943 pour faciliter ses activités de résistance en tant que membre de l'organisation d'aide et de secours, l'Oeuvre de Secours aux Enfants ( OSE). Parmi les papiers utilisés à l'appui de la nouvelle identité de Weil, se trouvait une version contrefaite de ce diplôme portant le nom de "Simone Werlin".

    Mots-clés: résistance sauvetage
    Certificat d'enseignant de jardin d'enfants de Simone Weil
  • Certificat d'enseignant fabriqué pour Simone Weil

    Document

    Simone Weil utilisa ce faux diplôme et d'autres faux papiers à l'appui d'une nouvelle identité qu'elle prit fin 1943. Avec le nom de Simone Werlin, elle pouvait échapper aux arrestations et changer de résidence pour faciliter son travail de secours aux enfants juifs, en tant que membre de l'organisation d'aide et de secours, l'Oeuvre de Secours aux Enfants ( OSE). Weil avait obtenu ce diplôme, qui lui donnait les qualifications nécessaires pour enseigner dans les jardins d'enfants en France, à l'Ecole du travail social de Strasbourg en 1940. Le directeur de l'école accepta de falsifier cette nouvelle version.

    Mots-clés: résistance sauvetage
    Certificat d'enseignant fabriqué pour Simone Weil
  • Certificat de citoyenneté polonaise (intérieur)

    Document

    Bon nombre de réfugiés avaient des difficultés pour remplacer les documents d'identité personnels perdus ou annulés. Le certificat de citoyenneté polonais reproduit ici pouvait faire office de passeport. Un réfugié juif polonais utilisa ce certificat pour voyager légalement à partir de la Lituanie, à travers l'Union Soviétique et jusqu'au Japon. Il portait la mention Curaçao, nécessaire pour l'obtention des visas soviétique et japonais. Le porteur de ce certificat avait pour destination la Palestine, mais il passa la plus grande partie de la guerre à Calcutta, en Inde, qui faisait alors partie du Commonwealth britannique de Nations. [Exposition spéciale USHMM : Vol et Sauvetage.]

    Certificat de citoyenneté polonaise (intérieur)
  • Certificat de mariage obtenu par le Dr Mohamed Helmy

    Document

    Certificat de mariage obtenu par le Dr Mohamed Helmy déclarant que Anna Gutman (Boros) a épousé un Égyptien, la cérémonie ayant eu lieu au domicile du médecin. Celui-ci a également reçu un certificat de l'Institut central islamique de Berlin attestant de la conversion à l'Islam de Anna, comme le précise aussi le certificat de mariage.

    Traduction:

    Certificat de mariage

    Ce mercredi 16 juin 1943, nous certifions le contrat de mariage entre Abdelaziz Helmy Hammad, 36 ans, né le 6 mai 1906 à Faqous, gouvernorat de Charqiya, résidant actuellement à BerlinJohann-Georg-Str. 23 et Mademoiselle Nadja Boros, de religion musulmane, née le 22 novembre 1925 à Arad, en Roumanie, de nationalité allemande et résidant à Berlin  Neue Friedrichstr. 77

    D'après la sharia islamique et sur le livre de Allah, et le message d'Allah. Avec la sadaqa de 100 marks allemands

    Ce certificat a été délivré selon la sharia islamique
    Le soir du mercredi 16 juin 1943
    Au domicile du Dr Helmy à Berlin
    Krefelder Str. 7

    L'époux
    Abdelaziz Helmy Hamad

    l'épouse
    Nadja Anna Boros

    Le représentant autorisé de la fiancée
    Mohamed Helmy

    Mots-clés: sauvetage
    Certificat de mariage obtenu par le Dr Mohamed Helmy
  • Document de protection suédois

    Document

    Document de protection délivré à une femme juive par l'ambassade de Suède à Budapest, en Hongrie, en 1944. Ce type de document protégeait leur porteur de la déportation immédiate par les Allemands vers le camp d'extermination d'Auschwitz, en Pologne. Le "W" qui se trouve dans le coin inférieur droit indique que le document a été paraphé par Raoul Wallenberg.

    Mots-clés: sauvetage
    Document de protection suédois
  • Documents pour une fausse identité : Simone Weil

    Document

    Simone Weil conservait cette carte d'identité vierge avec sa photo pour le cas où sa couverture "Simone Werlin" aurait été dévoilée, et si elle avait eu besoin de se forger une nouvelle fausse identité. Des travailleurs de la résistance et des employés gouvernementaux sympathisants lui fournirent les cachets et signatures nécessaires. Certains faux documents ont aidé Weil dans son travail de secours aux enfants juifs en tant que membre de l'organisation d'aide et de secours, l'Oeuvre de Secours aux Enfants ( OSE).

    Mots-clés: sauvetage résistance
    Documents pour une fausse identité : Simone Weil
  • Etiquette de valise pour l'Express Transsibérien

    Document

    L'agence de voyage soviétique Intourist donnait ce type d'étiquette de bagage, avec une carte de l'itinéraire, aux passagers de l'Express transsibérien. Certains réfugiés juifs voyagèrent sur le Transsibérien pendant leur fuite vers l'Est. [Exposition spéciale USHMM : Vol et Sauvetage.]

    Etiquette de valise pour l'Express Transsibérien
  • Illustration antisémite

    Document

    Propagande antisémite montrant un ouvrier agricole qui renvoie une caricature de Juif à coup de pied à travers une clôture. Légende : « Exportation allemande : dégagez de notre Allemagne, bande de Juifs poisseux ! »

    Mots-clés: L'antisémitisme
    Illustration antisémite
  • Lettre de Magdalena Kusserow à sa soeur

    Document

    Magdalena Kusserow, incarcérée dans un baraquement spécial pour Témoins de Jéhovah dans le camp de concentration de Ravensbrück, utilisa la papeterie fournie aux prisonniers pour écrire une lettre à sa soeur Annemarie en avril 1942. Le numéro inscrit dans le bloc dans le coin supérieur droit identifie Magdalena comme étant la prisonnière 9591, assignée au bloc 17a. La lettre que Magdalena écrivit en allemand à sa soeur dit entre autres (traduction de l'allemand) : "Chère Annemarie, J'ai reçu ta lettre du 15 mars. As-tu reçu la mienne ? Je vais bien. Comment s'est passé ton deuxième rendez-vous avec Wolfgang le 24 mars ? [mots effacés par le censeur allemand] .... Comment vas-tu, et pourquoi as-tu quitté ton travail ? Est-ce que tu ne te sens toujours pas bien ? Salutations à Lanchen." En 1945, Magdalena et sa mère furent envoyées participer à une marche de la mort, et elles furent finalement libérées par les forces soviétiques.

    Mots-clés: camps
    Lettre de Magdalena Kusserow à sa soeur
  • Message radio de Moritz Schoenberger envoyé sur le "St. Louis"

    Document

    Le 25 mai 1939, l'artiste Moritz Schoenberger envoya ce "radiogramme" (télégramme envoyé par radio) du paquebot "St. Louis" pendant le voyage de Hambourg, en Allemagne, vers La Havane, à Cuba. Lors de ce voyage, le "St. Louis" transporta plus de 900 réfugiés juifs qui fuyaient les persécutions nazies. Le télégramme dit, en partie, "Remis et revigoré physiquement et moralement, devrais atteindre La Havane samedi. Argent reçu. Merci beaucoup. Bises. Papa." L'optimisme de Schoenberger s'avéra infondé. Les autorités cubaines refusèrent l'entrée aux réfugiés. Après que les Etats-Unis eurent également refusé de laisser entrer les passagers, le "St. Louis" fut contraint de retourner en Europe. Pendant le voyage de retour, la Grande Bretagne, la Belgique, la France et les Pays-Bas acceptèrent de recevoir les réfugiés juifs. Les autorités françaises internèrent Mr. Schoenberger dans le sud de la France.

    Message radio de Moritz Schoenberger envoyé sur le "St. Louis"
  • Page 12 du passeport délivré à Setty Sondheimer

    Document

    Visa de transit sur un passeport délivré à Setty Sondheimer, citoyenne allemande. Ce visa, délivré le 6 août 1940, lui permit de passer par le Japon pour se rendre au Suriname, à Curaçao ou dans d'autres colonies néerlandaises aux Amériques. Ses projets furent bouleversés par l'interdiction de la traversée de l'Océan pacifique après l'entrée des Etats-Unis dans la Seconde Guerre mondiale. Setty resta au Japon jusqu'à ce qu'elle pût émigrer aux Etats-Unis en 1947. [Exposition spéciale USHMM : Vol et Sauvetage.]

    Page 12 du passeport délivré à Setty Sondheimer
  • Page 17 du passeport délivré à Setty Sondheimer

    Document

    Page d'un passeport appartenant à Setty Sondheimer comportant des cachets de l'Equateur. Ces cachets sont marqués en rouge du mot "Anulado", qui est le mot espagnol signifiant "annulé". Ces cachets furent annulés lorsque le visa de Setty pour l'Equateur vint à expiration en raison de son impossibilité de traverser le Pacifique à cause des combats sur ce théâtre d'opérations. Setty resta au Japon pendant toute la guerre et émigra aux Etats-Unis en 1947. [Exposition spéciale USHMM : Vol et Sauvetage.]

    Page 17 du passeport délivré à Setty Sondheimer
  • Page 2 du passeport délivré à Setty Sondheimer

    Document

    Page 2, contenant une photographique d'identité, d'un passeport délivré à Setty Sondheimer par le Consulat d'Allemagne à Kovno le 29 janvier 1938. Avec l'aide du diplomate japonais Chiune Sugihara pour l'obtention de visas de transit pour le Japon, Setty et des membres de sa famille émigrèrent de Kovno en février 1941. [Exposition spéciale USHMM : Vol et Sauvetage.]

    Page 2 du passeport délivré à Setty Sondheimer
  • Page 5 du passeport délivré à Setty Sondheimer

    Document

    Page 5 d'un passeport délivré à Setty Sondheimer par le Consulat d'Allemagne à Kovno le 29 janvier 1938. Cette page comporte trois visas : (1) visa pour Kovno valable du 27 août 1940 au 31 décembre 1940 (2) un second visa pour Kovno valable jusqu'au 30 juin 1941, et (3) un premier visa pour Yokohama, au Japon, valable du 7 juin 1941 au 30 juin 1942. Dans l'impossibilité d'émigrer à partir du Japon, Setty resta là jusqu'à ce qu'il lui fuit possible d'émigrer aux Etats-Unis en 1997. [Exposition spéciale USHMM : Vol et Sauvetage.]

    Page 5 du passeport délivré à Setty Sondheimer
  • Passeport allemand délivré à Alice "Sara" Mayer (intérieur)

    Document

    Passeport allemand délivré à Alice Mayer le 24 février 1939, à Bingen, en Allemagne. La fille de Mayer, Ellen, était également portée sur le passeport. Les noms de la mère comme de la fille incluent le second prénom "Sara". L'ajout de ce second prénom fut rendu obligatoire par une loi du 17 août 1938. Dès lors, toutes les femmes juives d'Allemagne durent ajouter le second prénom "Sara" sur tous les documents officiels. Les hommes juifs devaient quant à eux ajouter le prénom "Israel". Cela permettait aux officiels allemands de les identifier comme étant des Juifs.

    Passeport allemand délivré à Alice "Sara" Mayer (intérieur)
  • Passeport allemand délivré à Erna "Sara" Schlesinger (intérieur)

    Document

    Les autorités de police allemande délivrèrent ce passeport à Erna "Sara" Schlesinger le 8 juillet 1939, à Berlin. La première page de ce passeport est une illustration des lois allemandes qui facilitaient l'identification des Juifs en Allemagne. A partir de 1938, la législation allemande exigea que toute femme juive utilisât le second prénom "Sara" sur tous les documents officiels. Les hommes juifs devaient quant à eux ajouter le prénom "Israel". La lettre "J" (initiale de "Jude", le mot allemand signifiant "Juif") était apposée au tampon rouge sur les passeports des Juifs qui étaient aussi des citoyens allemands. Erna Schlesinger émigra aux Etats-Unis en 1939.

    Passeport allemand délivré à Erna "Sara" Schlesinger (intérieur)
  • Permis de séjour au Japon

    Document

    La plupart des réfugiés juifs polonais restèrent au Japon beaucoup plus longtemps que ne les y autorisait leur visa de transit de 10 jours. Beaucoup craignaient le jour où les autorités japonaises n'accepteraient plus de prolonger leur séjour avec des permis tel que celui reproduit ici. [Exposition spéciale USHMM : Vol et Sauvetage.]

    Permis de séjour au Japon
  • Permis de séjour au Japon

    Document

    Les autorités japonaises délivrèrent ce "Permis de séjour au Japon" à Ruth Segal (Rys Berkowicz). Après plusieurs tentatives infructueuses pour obtenir des visas pour les Etats-Unis, le père de Ruth put obtenir pour elle un visa pour aller en Nouvelle-Zélande, dans le Commonwealth britannique de Nations. [Exposition spéciale USHMM : Vol et Sauvetage.]

    Permis de séjour au Japon

Thank you for supporting our work

We would like to thank Crown Family Philanthropies and the Abe and Ida Cooper Foundation for supporting the ongoing work to create content and resources for the Holocaust Encyclopedia. View the list of all donors.