Filtrer par titre :

| Affichage des résultats 1-11 sur 11 pour "Musique" | Next >>

  • Avreml le pickpocket

    Musique

    Mordecai Gebirtig, né en 1877 à Cracovie, en Pologne, était un parolier et poète folklorique yiddish. Gebirtig avait trois filles, pour qui il a écrit et chanté ses poèmes. Les mots étaient portés par des mélodies improvisées. La plupart de ses chansons égrènent sous la forme d'un journal intime les différents moments de la journée. Bon nombre des poèmes de Gebirtig portent également sur les thèmes de la vie des Juifs d'Europe de l'Est dans les années 20 et 30. Les paroles de "Avreml the Pickpocket" (Avreml le pickpocket") traitent de deux problèmes sociaux : la délinquance et l'anéantissement de la famille. La chanson explique que ces deux problèmes puisent leurs racines dans la pauvreté et le besoin.

  • Cloches carillonnantes

    Musique

    Parolier et poète folklorique yiddish, Mordecai Gebirtig est né en 1877 à Cracovie, en Pologne. En 1940, il fut contraint de fuir Cracovie occupée par les Allemands pour gagner Lagiewniki, une ville située non loin de là. En octobre 1941, il écrivit "Tolling Bells" (Cloches carillonnantes), une oeuvre dans laquelle il envisage la fin des persécutions et de l'occupation.

  • Le portrait de Shifrele

    Musique

    Parolier et poète folklorique yiddish, Mordecai Gebirtig est né en 1877 à Cracovie, en Pologne. Il a écrit "Le Portrait de Shifrele" en décembre 1939, peu après l'éclatement de la Seconde Guerre mondiale. La fille aînée de Gebirtig, Shifre, vivait à Lvov, et fut séparée de sa famille lorsque les Soviétiques annexèrent Lvov. Dans cette courte chanson, Gebirtig, regardant le portrait de sa fille, s'imagine qu'ils parlent ensemble. Elle lui dit que la guerre finira bientôt et que parents et enfants seront bientôt réunis.

  • Moments de confiance

    Musique

    Cette chanson a été écrite à Cracovie le 2 octobre 1940. Gebirtig l'a composée pour redonner courage à la communauté juive de Cracovie. L'allusion du poète à "Haman" renvoie à l'ancien ennemi persan du peuple juif.

  • Moments de désespoir

    Musique

    Parolier et poète folklorique yiddish, Mordecai Gebirtig est né en 1877 à Cracovie, en Pologne. "Moments de désespoir" a été écrit à Cracovie en septembre 1940, à l'occasion du premier anniversaire de l'invasion allemande de la Pologne. Les paroles de cette chanson commentent une année de persécutions, et expriment l'incertitude quant à l'avenir.

  • Mon rêve

    Musique

    Parolier et poète folklorique yiddish, Mordecai Gebirtig est né en 1877 à Cracovie, en Pologne. En 1940, il fut contraint de fuir Cracovie occupée par les Allemands pour gagner Lagiewniki, une ville située non loin de là. En mai 1941, il a écrit "Mon rêve" --chanson où il rêve de paix et de vengeance. En mars 1942, Gebirtig fut contraint d'aller habiter dans le ghetto de Cracovie, où il fut tué en juin 1942.

  • Notre printemps

    Musique

    Mordecai Gebirtig, parolier et poète folklorique yiddish, est né en 1877 à Cracovie, en Pologne. Gebirtig a été confiné dans le ghetto de Cracovie en mars 1942. Il a écrit "Notre printemps" en avril 1942. Les paroles de cette chanson décrivent la tristesse et le désespoir de la vie dans le ghetto.

    Mots-clés: Les ghettos
  • Notre ville est en flammes

    Musique

    Mordecai Gebirtig, né en 1877 à Cracovie, en Pologne, était un chansonnier et poète folklorique yiddish. Il a écrit "Undzer shtetl brent!" en 1936, après un pogrom dans la ville polonaise de Przytyk. Pendant la guerre, cette chanson est devenue populaire dans le ghetto de Cracovie et a incité les jeunes à prendre les armes contre les nazis. Elle fut chantée dans de nombreux ghettos et camps. Elle fut traduite en polonais et en plusieurs autres langues. Gebirtig fut tué en juin 1942 pendant une rafle précédant une déportation dans le ghetto de Cracovie.

    Aujourd'hui, "Undzer shtetl brent!" reste l'une des chansons commémoratives les plus chantées.

    Mots-clés: La résistance juive
  • Réjouissez-vous, amusez-vous, les enfants

    Musique

    Mordecai Gebirtig, né en 1877 à Cracovie, en Pologne, était un parolier et poète folklorique yiddish. Gebirtig avait trois filles, pour qui il a écrit et chanté ses poèmes. Les mots étaient portés par des mélodies improvisées. La plupart de ses chansons égrènent sous la forme d'un journal intime les différents moments de la journée. Bon nombre des poèmes de Gebirtig portent également sur les thèmes de la vie des Juifs d'Europe de l'Est dans les années 20 et 30. Les paroles de "Réjouissez-vous, amusez-vous, les enfants" reprennent un motif printanier récurrent dans les autres œuvres de Gebirtig. Dans les paroles, un narrateur âgé presse les enfants de jouer sans perdre un seul jour, car "il n'y a qu'un instant, tu sais, entre le printemps et l'arrivée de l'hiver".

  • Sonate n° 6, op. 49 : Final

    Musique

    Viktor Ullmann a composé plusieurs œuvres, dont un opéra, dans le ghetto de Theresienstadt, où les habitants avaient créé des orchestres et des chœurs. Ullmann et de nombreux autres musiciens de Theresienstadt furent déportés au camp d'Auschwitz en octobre 1944.

    La chanteuse Edith Kraus a donné la première de cette oeuvre dans le ghetto de Theresienstadt en 1943. Elle l'a intercalée entre le "Kreisleriana" de Schumann et la Sonate N°3 de Brahms, dans un récital qui a été donné à sept reprises. Elle l'a également chantée dans un récital voué entièrement aux œuvres d'Ullmann.

  • Ton chaton a faim

    Musique

    Mordecai Gebirtig, né en 1877 à Cracovie, en Pologne, était un parolier et poète folklorique yiddish. Gebirtig avait trois filles, pour qui il a écrit et chanté ses poèmes. Les mots étaient portés par des mélodies improvisées. La plupart de ses chansons égrènent sous la forme d'un journal intime les différents moments de la journée. Bon nombre des poèmes de Gebirtig portent également sur les thèmes de la vie des Juifs d'Europe de l'Est dans les années 20 et 30. Sa berceuse "Ton chaton a faim" date du début des années 20. Les paroles, qui s'adressent à un enfant affamé, évoquent les thèmes de la faim et de la privation.

Thank you for supporting our work

We would like to thank Crown Family Philanthropies and the Abe and Ida Cooper Foundation for supporting the ongoing work to create content and resources for the Holocaust Encyclopedia. View the list of all donors.