Les ghettos (version abrégée)

Le mot "ghetto" provient du nom du quartier juif de Venise, créé en 1516, dans lequel les autorités vénitiennes avaient obligé les Juifs de la ville à vivre. Pendant la Shoah, la création des ghettos constitua une étape centrale dans le processus nazi de contrôle, de déshumanisation et d'extermination massive des Juifs. Les ghettos étaient des quartiers urbains (souvent clôturés) dans lesquels les Allemands concentraient la population juive et l'obligeait à vivre dans des conditions misérables. Les Allemands établirent au moins 1 000 ghettos rien qu'en Pologne occupée et en Union soviétique. En octobre 1939, le premier ghetto fut créé par les autorités allemandes à Piotrków Trybunalski en Pologne. Dans beaucoup d'endroits, la ghettoïsation dura relativement peu de temps: certains ghettos n'existèrent que quelques jours, d'autres des mois ou des années. Avec la mise en œuvre de la "Solution finale" (le plan visant à exterminer tous les Juifs européens) à la fin de 1941, les Allemands détruisirent systématiquement les ghettos. Les habitants furent soit tués par balle dans des fosses communes situées à proximité, soit déportés, généralement par train, dans des centres de mise à mort où ils furent assassinés.

Le plus grand ghetto de Pologne fut celui de Varsovie dans lequel plus de 400 000 Juifs s'entassèrent sur une superficie d'environ 3,3 km2. Des dizaines de milliers de Juifs d'Europe de l'Ouest furent également déportés à l'Est dans des ghettos. Les Allemands obligèrent les Juifs des ghettos à porter des insignes ou des brassards qui permettaient de les identifier, et beaucoup furent réquisitionnés pour le travail forcé. Les résidents des ghettos se livrèrent fréquemment à des activités considérées comme illégales telles que la contrebande de nourriture, de médicaments, d'armes ou le fait de faire passer des informations à l'extérieur des murs du ghetto. Les Allemands y interdirent généralement toute forme de scolarisation ou d'éducation organisée. Dans certains ghettos, des membres de mouvement de résistance juive organisèrent des soulèvements armés. Le plus important fut le soulèvement du ghetto de Varsovie à l'été 1943. En août 1944, les SS et la police allemande achevèrent la destruction du dernier grand ghetto, à Lodz, en Pologne.

Thank you for supporting our work

We would like to thank The Crown and Goodman Family and the Abe and Ida Cooper Foundation for supporting the ongoing work to create content and resources for the Holocaust Encyclopedia. View the list of all donors.