Le Troisième Reich (version abrégée)

L'arrivée au pouvoir des nazis mit fin à la République de Weimar, une démocratie parlementaire instaurée en Allemagne après la première guerre mondiale. Après la nomination d'Adolf Hitler au poste de chancelier le 30 janvier 1933, l'Etat nazi (aussi appelé Troisième Reich) devint rapidement un régime dans lequel les droits fondamentaux ne furent plus respectés. La culture, l'économie, l'éducation et les lois passèrent sous le contrôle des nazis. Une propagande massive fut utilisée pour diffuser les idéaux et les objectifs du régime.

Hitler déterminait à la fois la législation intérieure et la politique étrangère allemande. La politique étrangère nazie était guidée par la croyance raciste que l'Allemagne était biologiquement destinée à s'étendre vers l'est par la force militaire. C'est dans le contexte de cette guerre idéologique que les nazis planifièrent et réalisèrent la Shoah, le meurtre en masse des Juifs considérés comme le principal ennemi "racial". Les critiques ouvertes du régime furent réprimées mais le gouvernement d'Hitler fut populaire auprès d'une majorité d'Allemands. Les Alliés vainquirent l'Allemagne nazie et forcèrent sa reddition le 8 mai 1945.

Thank you for supporting our work

We would like to thank The Crown and Goodman Family and the Abe and Ida Cooper Foundation for supporting the ongoing work to create content and resources for the Holocaust Encyclopedia. View the list of all donors.