Film d’archives

Libération d'Auschwitz

A leur arrivée au camp d'Auschwitz, les victimes étaient forcées de remettre tous leurs effets, qui étaient ensuite emballés et envoyés en Allemagne pour être distribués aux civils ou utilisés par l'industrie allemande. Le camp d'Auschwitz fut libéré en janvier 1945. Ces images tournées par des opérateurs de l'armée soviétique montrent des civils et des soldats soviétiques examinant les effets de déportés du camp.

Transcription complète

Avant de tuer les femmes, les nazis leur coupaient les cheveux. Les masses de
cheveux étaient emballées dans des sacs. Vingt kilos, vingt-deux kilos, matière
première pour les usines allemandes. Sept mille kilos de cheveux,
140 000 femmes assassinées. Les fascistes avaient fait de la mort un commerce.
Ils fabriquaient des engrais à partir d'os humains et les livraient à la société Strenn.
Ils vendaient les cheveux à des usines textiles. Ils arrachaient
les dents en or de la bouche des cadavres pour en récupérer l'or.
Tous ces trophées occupaient 35 entrepôts. En voici, contenant
des lunettes. Même un détenu sur dix portait des lunettes,
combien ont dû être tué pour en obtenir un tel nombre?
Les vêtements et les sous-vêtements des morts. Qui, en Allemagne, était destiné à les
porter, les vêtements des enfants assassinés? Cette masse de vêtements, cette petite robe,
514 843 vêtements d'hommes, de femmes et d'enfants.


Mots-clés


  • National Archives - Film
Références

Thank you for supporting our work

We would like to thank The Crown and Goodman Family and the Abe and Ida Cooper Foundation for supporting the ongoing work to create content and resources for the Holocaust Encyclopedia. View the list of all donors.