Témoignage video

Abraham Lewent décrit la famine et la mort dans le ghetto de Varsovie

Comme d'autres juifs, les Lewent furent confinés dans le ghetto de Varsovie. En 1942, alors qu'Abraham était caché dans un réduit, les Allemands arrêtèrent sa mère et ses soeurs au cours d'une rafle. Elles moururent. Il fut envoyé aux travaux forcés non loin de là, mais s'évada pour retrouver son père dans le ghetto. En 1943, tous deux furent déportés à Majdanek, où le père d'Abraham mourut. Plus tard, Abraham fut envoyé successivement à Skarzysko, Buchenwald, Schlieben, Bisingen, et Dachau. Les troupes américaines libérèrent Abraham au moment où les Allemands évacuaient les prisonniers.

Transcription complète

La famine qui régnait dans le ghetto était si grande, si forte, que les gens étaient étendus dans les rues, agonisants, les petits enfants quémandaient partout et, tous les matins, en sortant, on voyait des morts, gisant là, recouverts de journaux ou de tout ce qui pouvait servir de couverture, et on voyait... ces gens affectés au transport des morts dans des wagonnets, qui les emmenaient vers le cimetière et les déversaient dans des fosses communes. Et chaque jour, des milliers et des milliers de gens mouraient de malnutrition parce que les Allemands ne leur donnaient rien à manger dans le ghetto. Il n'y avait rien On ne pouvait ni aller acheter quoi que ce soit ni obtenir de rations. C'était une question de chance. Si on n'en avait pas, on mourait, c'était comme ça.


Mots-clés


  • US Holocaust Memorial Museum Collection
Références

Cette page est également disponible en

Thank you for supporting our work

We would like to thank The Crown and Goodman Family and the Abe and Ida Cooper Foundation for supporting the ongoing work to create content and resources for the Holocaust Encyclopedia. View the list of all donors.