Témoignage video

Bella Jakubowicz Tovey décrit une réunion entre son père et le chef du conseil juif (Judenrat) à Sosnowiec

Bella était l'aînée des quatre enfants d'une famille juive de Sosnowiec. Son père possédait une fabrique de tricots. Après que les Allemands eurent envahi la Pologne en 1939, ils confisquèrent l'usine. Les meubles de la famille furent donnés à une allemande. Bella fut obligée de travailler dans une usine du ghetto de Sosnowiec en 1941. A la fin de l'année 1942, la famille fut déportée dans le ghetto de Bedzin. Bella fut déportée à Graeben, camp annexe de Gross-Rosen en 1943 puis à Bergen-Belsen en 1944. Elle fut libérée en avril 1945.

Transcription complète

[Moshe] Moinyek Merin, qui dirigeait le ghetto, rencontra mon père dans la rue, et il connaissait mon père, il appréciait mon père. Il avait travaillé pour mon père. Et il a proposé à mon père un travail dans la milice, et mon père lui a dit, "Pourquoi me demandes-tu de devenir milicien ? Je veux dire, tu sais que c'est quelque chose que j'aurais bien du mal à faire." Et Moinyek Merin lui dit, "Des choses terribles se produisent et des gens, tu sais, disparaissent. Mais il y a la guerre, et la guerre peut se terminer. Peut-être dans un mois. Peut-être dans six. J'essaie de tenir dans ce ghetto. J'essaie d'y faire rester autant de personnes que je peux. Si tu travailles comme milicien, tes chances de garder ta famille près de toi sont bien plus fortes." Et mon père lui a répondu, "Je suis un Juif pratiquant. Je ne pourrais pas entrer de force chez quelqu'un et d'emmener ce quelqu'un quelque part où, comme tu l'as dit, de terribles choses se produisent." Et Moinyek Merin lui a dit -- il s'est montré très impatient envers lui -- et il a dit, "Je ne comprends pas pourquoi tu refuses. J'essaie de t'aider. J'essaie de t'aider. Et c'est ton Dieu qui fait ça. Il regarde de haut toute cette misère, toutes nos souffrances, et Il ne lève pas le petit doigt, et la seule chose que tu puisses faire, c'est de t'aider toi-même. Il ne t'aidera pas." Et mon père lui dit, "Je ne sais pas qui fait ça, mais si c'est Dieu, je ne serai pas Son Malach HaMavet. Je ne serai pas Son Ange de la Mort."


Mots-clés


  • US Holocaust Memorial Museum Collection
Références

Thank you for supporting our work

We would like to thank The Crown and Goodman Family and the Abe and Ida Cooper Foundation for supporting the ongoing work to create content and resources for the Holocaust Encyclopedia. View the list of all donors.