Témoignage video

John Dolibois

John Dolibois émigra aux États-Unis en 1931 à l'âge de 13 ans. Après avoir obtenu son diplôme, Dolibois rejoignit la 16e division blindée de l'armée américaine. Grâce à ses compétences linguistiques en allemand, il participa au renseignement militaire. Il revint en Europe à ce titre vers la fin de la Seconde Guerre mondiale. Il interrogea des prisonniers de guerre allemands, dont des nazis haut placés, afin de préparer les procès d'après-guerre des criminels de guerre. Par la suite, il fut nommé ambassadeur américain au Luxembourg, son lieu de naissance.

Transcription complète

Ce type, Gilbert, arrive... Douglas arrive sur les lieux, c'est un psychiatre pénitentiaire, il travaille principalement pour un institut, je crois que c'était le Drexel Institute, pour tester ces prisonniers. Mais ces informations allaient également servir pour le tribunal, car cela les aiderait à comprendre. Il est donc devenu très important, ce psychiatre pénitentiaire. Le problème, c'est qu'il ne parlait pas l'allemand. Puis ils ont appris que j'avais étudié la psychologie à l'université et que je connaissais donc le vocabulaire. C'est ainsi que je devins interprète pour les tests de Rorschach... J'adorais ça, c'était très amusant. Il posait les questions et je les interprétais, je les traduisais, et je donnais les réponses. Ensuite après l'entretien, il me demandait d'écrire ce que j'en pensais. « Qu'en avez-vous pensé ? » Alors, j'écrivais un rapport de profane sur ce que je pensais du prisonnier. Et puis après il fusionnait ça avec son analyse technique et scientifique. Nous obtenions alors un rapport plutôt éclairé. Un profane n'aurait pas pu le lire mais, s’il avait été trop scientifique, on n'aurait probablement pas pu en tirer grand-chose.


Mots-clés


  • US Holocaust Memorial Museum
Références

Thank you for supporting our work

We would like to thank The Crown and Goodman Family and the Abe and Ida Cooper Foundation for supporting the ongoing work to create content and resources for the Holocaust Encyclopedia. View the list of all donors.