Film d’archives

Procès de membres de la résistance français par un tribunal militaire allemand

La France signa un armistice avec l'Allemagne le 22 juin 1940, reconnaissant le droit des autorités allemandes à superviser l'activité du gouvernement français. En outre, les autorités militaires allemandes étaient compétentes en matière de sécurité intérieure. Dans ces images, un tribunal militaire allemand siégant à Paris juge des citoyens français accusés d'actes de résistance. Malgré une justice militaire inflexible, les Allemands ne parvinrent pas à étouffer l'opposition en France, et les activités de résistance atteignirent leur maximum d'intensité après le débarquement des Alliés en juin 1944.

Transcription complète

Procès de membres de la résistance française par un tribunal militaire allemand.
Paris, avril 1942. Vingt-trois des accusés furent exécutés les 17 et 18 avril.
[Scènes du procès] André
Kirschen, fils de juifs roumains, n'avait que 15 ans au moment du procès, et ne peut donc
pas être condamné à mort selon le droit militaire allemand. Simone Schloss, Juive, fut
décapité à Cologne, le 2 juillet 1942.


Mots-clés


  • Chronos Film
Références

Thank you for supporting our work

We would like to thank The Crown and Goodman Family and the Abe and Ida Cooper Foundation for supporting the ongoing work to create content and resources for the Holocaust Encyclopedia. View the list of all donors.