Film d’archives

Goebbels proclame que les Juifs sont les destructeurs de la culture

Ces images montrent Joseph Goebbels, ministre nazi de l'Information et de la Propagande, s'adressant au congrès du parti nazi de Nuremberg, en 1935. Dans ce discours, Goebbels - antisémite fanatique - établit un lien entre le bolchevisme et la communauté juive internationale et met en garde les membres du parti nazi contre une prétendue conspiration juive internationale visant à détruire la civilisation occidentale. Goebbels fut à l'initiative de l'élimination des influences juives et "anti-allemandes" des institutions culturelles de l'Allemagne nazie.

Transcription complète

Alors que le national-socialisme est porteur d'une formulation nouvelle de la culture européenne, le bolchevisme est
une déclaration de guerre des sous-humains internationaux dirigés par les Juifs contre la culture elle-même. Il n'est pas seulement anti-bourgeois, il est anti-culturel. Il signifie, en dernière instance, la destruction absolue de toutes les conquêtes économiques, sociales, politiques et culturelles faites par la civilisation occidentale, au profit d'une clique de conspirateurs sans racines, nomades, qui ont trouvé leurs représentants dans les Juifs.


Mots-clés


  • Bundesarchiv Filmarchiv
Références

Cette page est également disponible en

Thank you for supporting our work

We would like to thank The Crown and Goodman Family and the Abe and Ida Cooper Foundation for supporting the ongoing work to create content and resources for the Holocaust Encyclopedia. View the list of all donors.