Témoignage video

Abraham Bomba décrit le passage dans les chambres à gaz de Treblinka

Abraham grandit à Czestochowa, en Pologne, et devint barbier. Sa famille et lui furent déportés vers le camp d'extermination de Treblinka depuis le ghetto de Czestochowa en 1942. A Treblinka, Abraham fut envoyé au travaux forcés. Il était obligé de couper les cheveux des femmes avant qu'elles ne soient envoyées dans les chambres à gaz et triait les vêtements des prisonniers des convois qui arrivaient. Abraham s'évada du camp en 1943 et repartit pour Czestochowa. Il intégra un camp de travail de juin 1943 jusqu'à sa libération par les troupes soviétiques en 1945.

Transcription complète

Les gens sont passés par la barrière. Nous savions donc ce qu'était la barrière, c'était le chemin vers la chambre à gaz, et nous ne les avons plus jamais revus. Ca s'est passé pendant la première heure où nous étions là. Après ça, moi et dix-huit ou seize personnes, des travailleurs, ils travaillaient déjà auparavant dans la chambre à gaz, avions reçu l'ordre de nettoyer les lieux. Nettoyer les lieux -- ce n'est pas un endroit que l'on lave simplement. C'était horrible. Mais en cinq, dix minutes l'endroit devait être impeccable. Et c'était impeccable. Comme il n'y avait jamais eu personne sur place, ceux du convoi suivant quand ils arrivaient, ils ne voyaient pas ce qui se passait. Nous nettoyions aussi à l'extérieur. Laissez-moi vous dire ce que signifie nettoyer : prendre tous les vêtements et les regrouper à un endroit précis. Mais pas seulement les vêtements, tous les papiers, l'argent, tout ce que les gens avaient sur eux. Et ils avaient emporté beaucoup de choses avec eux. Ils avaient emporté des casseroles et des poëles. Ils avaient emporté d'autres choses. Nous avons tout nettoyé.


Mots-clés


  • US Holocaust Memorial Museum Collection
Références

Partager