Témoignage video

Joseph Stanley Wardzala décrit les travaux forcés à Hanovre

Joseph et sa famille étaient catholiques. Après l'invastion de la Pologne en 1939, les rafles de Polonais en vue de leur envoi aux travaux forcés en Allemagne commencèrent. Joseph échappa aux arrestations par deux fois mais, la troisième, en 1941, il fut déporté dans un camp de travaux forcés à Hanovre, en Allemagne. Pendant plus de quatre ans, il fut obligé de travailler à la construction d'abris anti-aériens en béton. Dès sa libération par les forces américaines en 1945, le camp de travaux forcés fut transformé en un camp pour personnes déplacées. Joseph y séjourna jusqu'à ce qu'il obtienne un visa pour les Etats-Unis, en 1950.

Transcription complète

  • US Holocaust Memorial Museum Collection
Références

Thank you for supporting our work

We would like to thank Crown Family Philanthropies and the Abe and Ida Cooper Foundation for supporting the ongoing work to create content and resources for the Holocaust Encyclopedia. View the list of all donors.