Filtrer par titre :

| Affichage des résultats 1-8 sur 9 pour "Article" | Next >>

  • Dachau

    Article

    En mars 1933, le gouvernement national-socialiste (nazi) créa son premier camp de concentration à Dachau. Heinrich Himmler, alors président de la police de Munich, qualifia officiellement Dachau de "premier camp de concentration pour prisonniers politiques". Il fut installé dans les bâtiments d'une usine de munitions à l'abandon, dans la partie nord-est de la ville de Dachau, à environ 15 km au nord-ouest de Munich, en Bavière (dans le sud de l'Allemagne). La première année, le camp comptait…

    Dachau
  • Dachau (version abrégée)

    Article

    Crée en mars 1933 par les nazis, le camp de concentration de Dachau se situait à environ 15 km au nord-ouest de Munich, dans le sud de l'Allemagne. Des communistes, des socio-démocrates, des syndicalistes, des Témoins de Jéhovah, des Tsiganes, des homosexuels et des délinquants criminels récidivistes allemands furent parmi les premiers prisonniers du camp. Le nombre de prisonniers juifs à Dachau s'accrut à la suite de la Nuit de cristal ( Kristallnacht 10-11 novembre 1938) lorsque plus de 10 000…

  • Danemark

    Article

    En 1933, les Juifs de Copenhague célébrèrent, lors d'un service auquel assistait le roi danois Christian X, le centième anniversaire de leur synagogue. Au cours des sept années suivantes, le Danemark accueillerait environ 4500 réfugiés juifs originaires d'Allemagne et d'Europe orientale. Environ 3000 d'entre eux étaient des chalutzim (le mot hébreu pour pionniers) venus au Danemark pour suivre une formation agricole avant d'émigrer en Palestine. Lorsque l'Allemagne occupa le Danemark le 9 avril…

    Mots-clés: sauvetage
    Danemark
  • Dantzig

    Article

    Par le Traité de Versailles de 1919, les puissances victorieuses de la Première Guerre mondiale (les Etats-Unis, la Grande Bretagne, la France et les autres Etats alliés) imposèrent à l'Allemagne vaincue des mesures punitives territoriales, militaires et économiques. L'une des dispositions exigeait que l'Allemagne cédât la Prusse occidentale au nouvel Etat reconstitué de Pologne. Dantzig, une ville peuplée majoritairement par des Allemands, devint une "ville libre" sous la protection de la…

    Dantzig
  • Deuxième Guerre mondiale : chronologie

    Article

    18 septembre 1931Le Japon envahit la Mandchourie. 2 octobre 1935–mai 1936L’Italie fasciste envahit, conquiert et annexe l’Éthiopie. 25 octobre–1er novembre 1936L’Allemagne nazie et l’Italie fasciste signent un traité de coopération le 25 octobre; le 1er novembre, l’axe Rome-Berlin est proclamé. 25 novembre 1936L’Allemagne nazie et l’Empire du Japon signent le pacte anti-Komintern dirigé contre l’Union soviétique et le mouvement communiste…

    Deuxième Guerre mondiale : chronologie
  • Documenter le nombre de victimes de l'Holocauste et des persécutions nazies

    Article

    L'Holocauste est le cas de génocide le mieux documenté. Malgré cela, calculer le nombre d'individus tués en conséquence des politiques nazies est une tâche impossible. Il n'existe pas de document unique qui détaille le nombre de gens assassinés. Et dans certains cas, contrairement aux idées reçues, il n'existait pas non plus de registre officiel.

    Documenter le nombre de victimes de l'Holocauste et des persécutions nazies
  • Dora-Mittelbau

    Article

    Le camp de Dora-Mittelbau (également connu sous les noms de Dora-Nordhausen et de Nordhausen) fut créé en Allemagne centrale, au sud du massif du Harz et au nord de la ville de Nordhausen. Il s'agissait à l'origine d'un sous-camp de Buchenwald. Des prisonniers de Buchenwald furent envoyés sur ce site en août 1943 pour commencer la construction d'un vaste complexe industriel. En octobre 1944, les SS firent de Dora-Mittelbau un camp de concentration indépendant possédant lui-même plus de trente…

    Dora-Mittelbau
  • Drancy

    Article

    Entre 1933 et 1945, l'Allemagne nazie et ses alliés mettent en place plus de 44 000 camps et lieux d'incarcération (ghettos compris). Les auteurs des crimes utilisent ces sites à des fins diverses, notamment : le travail forcé, la détention de supposés « ennemis de l'État », et le meurtre de masse. Des millions de gens y endurent des souffrances et y meurent, ou bien y sont tués. L'un de ces sites est le camp de transit de Drancy, en France.

    Mots-clés: déportations
    Drancy

Thank you for supporting our work

We would like to thank Crown Family Philanthropies and the Abe and Ida Cooper Foundation for supporting the ongoing work to create content and resources for the Holocaust Encyclopedia. View the list of all donors.