Film d’archives

Conséquences du pogrom de Kielce

En juillet 1946, un pogrom eut lieu à Kielce, en Pologne. Quarante-deux Juifs furent massacrés et environ 50 autres blessés. L'événement provoqua l'émigration massive de centaines de milliers de Juifs de Pologne et d'autres pays d'Europe de l'est et d'Europe centrale. Ces images montrent des réfugiés juifs ayant survécu au pogrom qui attendent de quitter la Pologne et de passer la frontière tchécoslovaque.

Transcription complète

En juillet 1946, des Juifs durent de nouveau fuir pour sauver leur vie. Dans la ville
de Kielce, le mouvement clandestin fasciste tua 41 Juifs. Un ruisseau
devint une rivière, la rivière devint un fleuve. Dix, cent
mille, bientôt cent mille fuirent, tentant d'atteindre la
frontière. La moitié de ces réfugiés étaient des Juifs, qui au printemps
étaient revenus en Pologne de Russie, désireux de reconstruire leur vie.
Dans un geste d'humanité, le gouvernement tchèque autorisa les persécutés à passer par la Tchécoslovaquie
mais c'est le JDC [American Jewish Joint Distribution Committee] qui
pour l'essentiel aida les réfugiés à passer la frontière
techécoslovaque, puis à passer en Autriche et à rejoindre
la zone d'occupation américaine en Allemagne.


Mots-clés


  • National Center for Jewish Film

Share This