Carte animée

La Shoah

La Shoah (ou Holocauste) décrit l'extermination de six millions de Juifs ainsi que des millions d'autres personnes par le régime nazi et ses collaborateurs au cours de la Seconde Guerre mondiale. Les meurtres de masse commencèrent en juin 1941 quand des civils juifs furent abattus pendant l'invasion allemande de l'Union soviétique. À la fin de cette année, les Allemands se mirent à déporter les Juifs vers des centres de mise à mort en Pologne occupée. En mai 1945, environ deux tiers des Juifs d'Europe avaient été assassinés.

Transcription complète

Population juive européenne avant la guerre : 9,5 millions

Avant la Seconde Guerre mondiale, plus de la moitié de la population juive mondiale vivait en Europe. La plupart d'entre eux se trouvaient à l'est du continent, essentiellement en Union soviétique et en Pologne.

Le parti nazi arriva au pouvoir en Allemagne en 1933.

Les Allemands étendirent ensuite leur domination vers l'Europe centrale, annexant l'Autriche et détruisant la Tchécoslovaquie.

L'Allemagne envahit la Pologne en 1939, ce qui déclencha la Seconde Guerre mondiale.

Les deux années suivantes virent les forces allemandes conquérir presque toute l'Europe.

Les Allemands établirent des ghettos dans les territoires occupés de l'Est, isolant et persécutant les populations juives.

La politique nazie anti-juive prit de l'ampleur lors de l'invasion de l'Union soviétique en 1941.

Des unités mobiles d'extermination exécutaient les Juifs, les Tsiganes, les commissaires politiques soviétiques et d'autres.

Les Allemands et leurs collaborateurs déportèrent les Juifs vers des centres de mise à mort de la Pologne occupée.

Au plus grand d'entre eux, Auschwitz-Birkenau, des convois arrivaient presque chaque jour de toute l'Europe.

À la fin de la guerre, ce sont presque six millions de Juifs et des millions d'autres personnes qui avaient péri dans la Shoah.

Population juive d'après-guerre, vers 1950 : 3,5 millions


Mots-clés


  • US Holocaust Memorial Museum

Share This