Témoignage video

Franz Wohlfahrt décrit le procès et la condamnation de son père

Franz et sa famille étaient Témoins de Jéhovah. L'Allemagne annexa l'Autriche en 1938. Après le début de la Seconde Guerre Mondiale, le père de Franz fut exécuté car il étaitTémoin de Jéhovah et donc s'opposait à la guerre. En 1940, Franz refusa de faire son service militaire et de saluer le drapeau Nazi. Il fut emprisonné, interrogé par la Gestapo (Police Secrète de l'Etat Allemand) à Graz, et condamné à cinq ans de travaux forcés dans un camp, en Allemagne. Franz fut libéré par les forces américaines en 1945.

Transcription complète

Oui, tout d'abord, ils ont appelé mon père pour qu'il s'enrôle en 1939 déjà, avant que la guerre avec la Pologne n'ait commencé. Et à cette commission, ils ont dit qu'on voyait bien que mon père était invalide, ce qui était en partie dû à la Première Guerre Mondiale. Il souffrait d'arthrite aiguë. Il avait perdu toutes ses dents à cette époque. Et ils ont dit qu'on devait le laisser tranquille et qu'on devait le renvoyer chez lui, parce qu'il en avait déjà assez vu pendant la Première Guerre Mondiale. Mais ensuite, certains officiers allemands lui posèrent des questions. Et il a répondu que cela irait à l'encontre de sa conscience, en tant que Témoin de Jéhovah, d'avoir un quelconque rapport avec la guerre. Et, bien qu'il ne fut pas incorporable, ils le gardèrent. Il fut transféré dans une prison militaire. Et là-bas il dut attendre environ trois mois [avant] d'être transféré de la prison militaire de Vienne à Berlin. Et on le fit comparaître devant le tribunal militaire, le Reichskriegsgericht, et il fut condamné à mort avec vingt-huit autres Témoins de Jéhovah.


  • US Holocaust Memorial Museum Collection
Références

Partager

Thank you for supporting our work

We would like to thank The Crown and Goodman Family and the Abe and Ida Cooper Foundation for supporting the ongoing work to create content and resources for the Holocaust Encyclopedia. View the list of all donors.