Johann (Hansi) Stojka

Johann (Hansi) Stojka

Date de naissance: 1929

Autriche

Hansi, comme le surnommaient ses proches et ses amis, était le troisième des six enfants d'une famille tsigane catholique. La roulotte familiale faisait partie d'une caravane qui passait l'hiver à Vienne, la capitale de l'Autriche, et l'été dans la campagne autrichienne. Les Stojka appartenaient à un clan tsigane appelé les Lowara Roma. Ils gagnaient leur vie comme marchands de chevaux itinérants.

1933-39: J'ai grandi habitué à la liberté, aux voyages et au dur labeur. J'avais neuf ans quand nous avons garé notre roulotte pour l'hiver sur un terrain, à Vienne. L'Allemagne a alors annexé l'Autriche en mars 1938. Les Allemands nous ont ordonné de ne pas quitter notre roulotte. Mes parents ont dû la transformer en une maison de bois et mon père et ma soeur aînée sont allés travailler à l'usine. J'ai commencé l'école et notre famille a dû se faire à l'idée qu'il faudrait s'habituer à rester vivre à cet endroit toute l'année.

1940-44: En 1943, ma famille a été déportée dans un camp Nazi réservé aux Tsiganes, à Birkenau. Un jour, Maman m'a emmené à l'infirmerie car j'étais malade. Elle était terrifiée parce qu'elle avait entendu dire que les prisonniers quittaient l'infirmerie "par la cheminée." Mais le lendemain, j'en suis sorti et j'ai raconté à ma mère un rêve que j'avais fait : "Une jolie femme en blanc m'entourait de douceur et prenait soin de moi." Ma mère à levé les yeux au ciel, puis elle a regardé la fumée qui sortait du crématorium et elle a récité des prières de remerciement. L'infirmerie était un lieu de mort, pas de guérison.

Hansi fut ensuite déporté dans les camps de concentration de Buchenwald et de Flossenburg dans le cadre du travail obligatoire. Il fut libéré près de Roetz le 24 avril 1945. Après la guerre, il retourna à Vienne.

Thank you for supporting our work

We would like to thank The Crown and Goodman Family and the Abe and Ida Cooper Foundation for supporting the ongoing work to create content and resources for the Holocaust Encyclopedia. View the list of all donors.