Judith Margareth Konijn

Judith Margareth Konijn

Date de naissance: January 7, 1930

Amsterdam, Pays-Bas

Judith était la cadette de deux enfants nés de parents juifs religieux, de classe moyenne. La mère de Judith, Clara, était séfarade, c'est-à-dire qu'elle descendait des Juifs expulsés d'Espagne en 1492. Son père, Lodewijk, était voyageur de commerce pour une entreprise basée à Amsterdam. La famille vivait dans un appartement situé dans un nouveau quartier de la banlieue sud d'Amsterdam.

1933-39 : Judith allait à l'école avec sa cousine Hetty, du même âge qu'elle. Judith adorait étudier. Sa mère enseignait le piano à des élèves qui venaient prendre des leçons chez elle. Judith aimait jouer aussi. Sa famille célébrait les fêtes juives et, comme dans la plupart des foyers néerlandais, on échangeait des cadeaux à la Saint-Nicolas, le 6 décembre.

1940-43 : Quand les Allemands occupèrent Amsterdam, ils promulguèrent de nouvelles lois interdisant aux Juifs de se rendre dans les bibliothèques et les musées, et même de prendre le tramway. Ils leur ordonnèrent ensuite de porter un badge jaune qui permettait de les reconnaître, et interdirent aux enfants juifs de fréquenter l'école publique. L'un après l'autre, les proches de Judith disparurent, pris par les Allemands. Puis elle aussi fut arrêtée avec sa mère et son frère lors d'une rafle organisée par les Allemands, alors que son père était à son poste de nuit.

Judith fut déportée dans le camp de transit de Westerbork. De là, elle fut envoyée dans un camp d'extermination en Pologne. Elle avait 13 ans lorsqu'elle mourut.

Thank you for supporting our work

We would like to thank The Crown and Goodman Family and the Abe and Ida Cooper Foundation for supporting the ongoing work to create content and resources for the Holocaust Encyclopedia. View the list of all donors.