Témoignage video

Abraham Bomba décrit comment il coupait les cheveux des femmes avant qu'elles soient gazées à Treblinka

Abraham grandit à Czestochowa, en Pologne, et devint barbier. Sa famille et lui furent déportés vers le camp d'extermination de Treblinka depuis le ghetto de Czestochowa en 1942. A Treblinka, Abraham fut envoyé au travaux forcés. Il était obligé de couper les cheveux des femmes avant qu'elles soient envoyées dans les chambres à gaz et triait les vêtements des prisonniers des convois qui arrivaient. Abraham s'évada du camp en 1943 et repartit pour Czestochowa. Il intégra un camp de travail de juin 1943 jusqu'à sa libération par les troupes soviétiques en 1945.

Transcription complète

Nous avions des ciseaux. Nous leur prenions des touffes de cheveux. Coupions. Nous jetions ces mèches par terre, sur le côté, et ça devait être fini en deux minutes à peu près. Non, même pas deux minutes parce qu'il y avait une rangée de gens qui attendaient leur tour. C'est comme ça qu'on travaillait. Dedans, c'était terriblement dur. Au plus haut point parce que certains des coiffeurs reconnaissaient ceux qui leur étaient chers, leurs épouses, leurs mères, même leurs grand-mères. Vous vous imaginez devoir leur couper les cheveux et ne pas leur dire un mot parce que ça vous est interdit ? Si on leur avait dit qu'ils allaient être gazés cinq ou sept minutes plus tard, cela aurait créé un mouvement de panique et on aurait été tués nous aussi.


Mots-clés


  • US Holocaust Memorial Museum Collection
Références

Share This