<p>Deux familles juives allemandes lors d’une réunion avant la guerre. Seules deux personnes de ce groupe survécurent à la Shoah. Allemagne, 1928.</p>

La Shoah (version abrégée)

La Shoah designe la persécution et l'extermination systématiques et bureaucratiques d'environ six millions de Juifs par le régime nazi et ses collaborateurs. Le terme grec "Holocauste" qui signifie "sacrifice par le feu" est aussi utilisé. Les nazis, qui arrivèrent au pouvoir en Allemagne en janvier 1933, pensaient que les Allemands étaient "racialement supérieurs" et que les Juifs, qu'ils considéraient "inférieurs," représentaient une menace étrangère pour la "communauté raciale allemande". Les autorités allemandes s'en prirent également à d'autres groupes qu'elles jugeaient "racialement inférieurs" : les Tsiganes, les handicapés et certains peuples slaves (dont les Polonais et les Russes). D'autres groupes furent persécutés pour des raisons politiques, idéologiques et comportementales, parmi eux des communistes, des socialistes, des Témoins de Jéhovah et des homosexuels.

Dans les premières années du régime nazi, le gouvernement national-socialiste créa des camps de concentration afin d'y incarcérer des opposants politiques et idéologiques, qu'ils fussent réels ou supposés. A la suite de l'invasion de l'Union soviétique en juin 1941, les Einsatzgruppen (unités mobiles d'extermination) dépassèrent les lignes allemandes pour mener des opérations d'extermination massive contre des Juifs, des Tsiganes ainsi que des fonctionnaires soviétiques et des responsables du Parti communiste. La SS, la police et les unités militaires allemandes assassinèrent plus d'un million d'hommes, de femmes et d'enfants juifs et des centaines de milliers d'autres victimes. Entre 1941 et 1944, les autorités nazies déportèrent des millions de Juifs d'Allemagne, des territoires occupés et de nombreux pays alliés de l'Axe, vers des ghettos et des centres de mise à mort (souvent appelés camps de mise à mort ou camps d'extermination) où ils furent gazés dans des infrastructures spécialement créées à cet effet. En 1933, la population juive d'Europe s'élevait à plus de neuf millions de personnes. En 1945, près de deux Juifs européens sur trois avaient été exterminés par les Allemands et leurs collaborateurs dans le cadre de la "Solution finale", la politique nazie d'extermination des Juifs d'Europe.

Thank you for supporting our work

We would like to thank The Crown and Goodman Family and the Abe and Ida Cooper Foundation for supporting the ongoing work to create content and resources for the Holocaust Encyclopedia. View the list of all donors.