Témoignage video

George Salton décrit son état physique lors de sa libération

George fut libéré par les forces américaines en mai 1945. Pendant trois ans, il avait séjourné dans dix camps de concentration différents. En 1945, il se trouvait dans le camp Woebbelin en Allemagne. Après la libération, il passa plus de deux ans dans différents camps pour personnes déplacées. George émigra aux Etats-Unis en octobre 1947.

Transcription complète

J'étais vraiment très mal en point physiquement. Je ne pouvais pas bien marcher. Mes hanches me faisaient mal et j'étais très faible et j'en étais presque arrivé au point où un prisonnier ne se soucie plus de savoir s'il va vivre ou mourir. Mais non, je n'ai pas atteint ce point. Quand j'ai vu, du coin de l'oeil, des gens sortir en courant, je me suis levé tant bien que mal et je suis allé voir ce qui se passait. Mais j'étais en très mauvaise santé, et je crois que si je n'avais pas été libéré, en quelques jours, je serais devenu l'un de ces cadavres gisant sur des montagnes de morts posées devant les toilettes. Je pensais alors qu'il ne me restait qu'une semaine ou dix jours au plus, à vivre. Si on ne m'avait pas libéré, qu'on ne m'avait rien donné à manger, si on ne m'avait pas permis de me reposer et de m'asseoir au soleil, je ne m'en serais pas sorti.


  • US Holocaust Memorial Museum Collection
Références

Thank you for supporting our work

We would like to thank The Crown and Goodman Family and the Abe and Ida Cooper Foundation for supporting the ongoing work to create content and resources for the Holocaust Encyclopedia. View the list of all donors.