Témoignage video

Leo Schneiderman décrit son arrivée à Auschwitz, la sélection et la séparation d'avec sa famille

Les Allemands envahirent la Pologne en septembre 1939. Léo et sa famille furent confinés dans le ghetto de Lodz. Léo fut contraint de travailler comme tailleur dans une usine de confection d'uniformes. Le ghetto de Lodz fut rasé en 1944 et Léo fut déporté à Auschwitz. Il fut ensuite envoyé aux travaux forcés dans le camp de Gross-Rosen. A mesure que l'armée soviétique avançait, les prisonniers étaient tranférés vers le camp d'Ebensee en Autriche. le camp d'Ebensee fut libéré en 1945.

Transcription complète

Il était tard dans la nuit lorsque nous sommes arrivés à Auschwitz. Lorsque nous sommes arrivés, à la minute où les barrières se sont ouvertes, nous avons entendu des hurlements, des aboiements, les coups portés par les Kapos, ces officiers qui travaillaient pour eux,
sur la tête. Puis nous sommes descendus du train. Et tout est allé
très vite : gauche, droite, droite, gauche. Les hommes séparés des femmes. Les enfants arrachés aux bras de leurs mères. Les personnes âgées traitées comme du bétail. Les malades, les handicapés étaient transportés comme des sacs à ordures. On les a mis de côté avec les valises cassées, avec les caisses. Ma mère a couru vers moi et m'a saisie par les épaules, et elle m'a dit, "Leibele, je ne te reverrai plus jamais. Prends soin de ton frère."


Mots-clés


  • US Holocaust Memorial Museum Collection
Références

Thank you for supporting our work

We would like to thank The Crown and Goodman Family and the Abe and Ida Cooper Foundation for supporting the ongoing work to create content and resources for the Holocaust Encyclopedia. View the list of all donors.