Témoignage video

Sarah (Sheila) Peretz Etons décrit la façon dont, enfant, elle a vécu cachée

L'Allemagne envahit la Pologne le 1er septembre 1939. Après l'occupation allemande, Sarah (qui avait alors tout juste trois ans) et sa mère furent placées dans un ghetto. Un jour, un policier Polonais catholique les prévint que le ghetto allait être rasé. Il accueillit Sarah et sa mère, tout d'abord chez lui, puis dans un bunker qui servait de remise à pommes de terre, et ensuite dans une coopérative d'élevage de poulets dans sa propriété. Sarah s'y cacha pendant plus de deux ans, jusqu'à ce que les forces soviétiques libèrent la région. Après la guerre, Sarah quitta l'Europe -- elle s'installa d'abord en Israël en 1947 puis aux Etats-Unis en 1963.

Transcription complète

Je me suis cachée dans cette cabane pendant plus de deux ans. Je n'en suis jamais sortie. L'hiver, il faisait très froid ; l'été, il faisait chaud. Et il nous apportait généralement une miche de pain pour nous deux, tous les jours, et une bouteille d'eau. Très exceptionnellement, pour les occasions spéciales, il nous apportait un peu de soupe. Et quelquefois, s'il devait partir pour affaires et qu'on l'envoyait dans une autre ville pour la journée, ou plusieurs jours, lui, sa femme ou sa fille ne nous apportaient rien, alors nous jeûnions pendant un ou deux jours, jusqu'à son retour. Et ma mère et moi restions dans cette cabane -- parfois la nuit, ma mère se glissait dehors pour nettoyer le pot [de chambre], mais moi, je ne suis jamais sortie. Elle ne m'aurait pas laissée sortir, et moi j'avais peur. Nous n'avions rien à faire. Je n'avais rien pour jouer. A cette époque, j'avais six ans, et je ne savais pas... je me suis mise à jouer avec les poules et avec la paille, il y avait beaucoup de paille par terre et il nous avait fait une sorte de matelas, une paillasse sur laquelle nous dormions dans un coin avec quelques couvertures. C'est là que nous vivions.


  • US Holocaust Memorial Museum Collection
Références

Thank you for supporting our work

We would like to thank The Crown and Goodman Family and the Abe and Ida Cooper Foundation for supporting the ongoing work to create content and resources for the Holocaust Encyclopedia. View the list of all donors.