Témoignage video

Martin Strauss décrit la fouille par les soldats allemands de sa famille à la frontière germano-italienne

En 1938, le père de Martin fut emprisonné au cours de la Nuit de Cristal. Sur l'intervention du chauffeur de la famille, un Gentil, le père de Martin fut libéré trois jours plus tard. La famille obtint des visas pour la Palestine et quitta l'Allemagne en 1939. Martin aida les immigrants "illégaux" qui avaient passé outre les restrictions britanniques sur l'immigration vers la Palestine. Il fut emprisonné par les britanniques en 1947 et il lui fut interdit de vivre en Palestine. Il partit alors pour les Etats-Unis.

Transcription complète

Nous attendions de recevoir un visa pour Shanghai, Israël ou l'Angleterre qui nous donnerait l'autorisation de partir. C'est le visa pour Israël qui est arrivé le premier. Deux jours plus tard, celui pour l'Angleterre mais le destin a voulu que nous allions en Israël -- la Palestine à cette époque. Le chauffeur nous a emmenés vers une voie de chemin de fer, nous a fait monter dans une voiture puis conduits vers l'Italie où, à la frontière, les Allemands sachant que nous avions des passeports, sachant que nous allions émigrer, nous écartèrent, au sens littéral du terme. Ils écartèrent les jambes de mon père et le fouillèrent dans l'espoir de trouver de l'argent, des objets de contrebande. Mais nous avions tout prévu parce qu'à l'époque, nous avions déjà appris la leçon. Ils prirent ma mère et la deshabillèrent entièrement, puis la fouillèrent à des endroits que l'on imagine pas, et ils ont pris ma petite soeur qui avait huit ans alors, et la deshabillèrent. Je ne sais pas à quel point ils l'ont fouillée, mais je sais que ma mère m'a dit qu'elle avait subi une fouille totale et complète. Puis, ils nous ont réunis, nous ont rendu nos bagages et nous ont laissé entrer en Italie. D'Italie, nous sommes ensuites partis pour la Palestine.


  • US Holocaust Memorial Museum Collection
Références

Cette page est également disponible en

Thank you for supporting our work

We would like to thank The Crown and Goodman Family and the Abe and Ida Cooper Foundation for supporting the ongoing work to create content and resources for the Holocaust Encyclopedia. View the list of all donors.