Témoignage video

Norbert I. Swislocki décrit sa fuite de Varsovie avec sa mère

Norbert avait trois ans lorsque l'Allemagne envahit la Pologne en septembre 1939. Sa mère et lui se trouvaient à Varsovie ; son père avait été enrôlé dans l'armée polonaise et était finalement stationné à Vilno. Norbert et sa mère décidèrent de le rejoindre et la famille fut réunie quelques mois plus tard. La famille avait passé environ un an à Vilno lorsque le père de Norbert put obtenir des visas pour Curaçao, dans les Indes Hollandaises, ainsi que des visas de transit par le Japon. Norbert et ses parents quittèrent Vilno en 1941 et arrivèrent à Kobe, au Japon, en février. Ils séjournèrent au Japon pendant les huit mois suivants, jusqu'à ce que les autorités japonaises leur demande de partir pour Shanghai, dans la Chine occupée par les Japonais. Norbert et ses parents passèrent le reste de la guerre à Shanghai. En juin 1947, la famille émigra aux Etats-Unis avec l'aide des militaires juifs américains stationnés à Shanghai après la guerre.

Transcription complète

Un jour où ma mère et moi fuyions de Varsovie, j'ai perdu l'ours en peluche qu'on m'avait offert. Ce qui s'est passé, c'est que le train s'est arrêté et dans la bousculade des gens qui essayaient de sortir, mon ours m'a échappé des mains. Alors je me suis penché pour le ramasser et à ce moment-là, j'ai lâché la main de ma mère. Je veux dire, j'avais perdu le contact avec elle. Et j'étais penché pour retrouver cet ours que je ne trouvais pas et tous les gens ont commencé à se déplacer et j'ai été entraîné par la foule. Lorsque je suis sorti du train, je ne retrouvais plus ma mère. Ca m'a semblé une éternité, vous savez, il s'était à peine passé quelques minutes. Mais elle m'a retrouvé sur la plate-forme. J'avais perdu mon ours mais j'ai trouvé ma mère.


Références

Share This