Témoignage video

William (Welek) Luksenburg décrit la première nuit de l'invasion de la Pologne par les Allemands

Peu après l'invasion de la Pologne par les Allemands, en septembre 1939, la famille de William reçut l'ordre de s'installer dans un ghetto et son frère partit pour un camp de travail. William suborna des responsables pour qu'ils sortent son frère d'un hôpital dont les occupants allaient être évacués vers Auschwitz. Plus tard, après s'être échappé d'un camp d'internement pour aider son frère, William fut incarcéré. Il fut envoyé successivement à Blechhammer, à Gleiwitz (où il rencontra sa future femme), et dans d'autres camps. William s'évanouit lors d'une marche forcée près de la frontière autrichienne, mais il fut alors libéré. Ses parents et son frère moururent.

Transcription complète

Les choses ont commencé à changer dès la première nuit. Cette nuit-là il y eut des coupures de courant dans toute la ville. Ils allaient instaurer un couvre-feu. La nuit tombée, personne n'était censé sortir. La première nuit mémorable fut lorsque nos voisins ont tenté...
un jeune homme a voulu traverser la rue et il ne s'est pas rendu
compte que le fait de traverser la rue serait une infraction, qu'il enfreindrait le couvre-feu. Un soldat allemand a dit, "Halte," mais il a continué à courir. Il a été mitraillé pendant qu'il traversait et il est tombé juste devant notre maison. Alors les Allemands ont commencé à hurler à tous les hommes "'Raus" [sortez], tous les hommes sont sortir pour rentrer le corps à l'intérieur et je l'ai fait avec quatre autres personnes. Et comme il avait été mitraillé, il avait littéralement été coupé en deux. Lorsque je suis rentré chez moi, j'étais couvert de sang, et je me souviens que quand je suis entré dans la maison, ma mère m'a regardé dans cet état. C'était une chose tellement horrible à voir pour la première fois. J'étais trempé de sang et je me souviendrai toujours de l'expression de peur sur le visage de ma mère et de ses hurlements lorsqu'elle m'a vu couvert de sang et c'était la première nuit Nous ne savions pas ce qui allait se passer ensuite, et elle fut horrible, cette première nuit.


  • US Holocaust Memorial Museum Collection
Références

Thank you for supporting our work

We would like to thank The Crown and Goodman Family and the Abe and Ida Cooper Foundation for supporting the ongoing work to create content and resources for the Holocaust Encyclopedia. View the list of all donors.