<p>Convoi de détenus juifs marchant dans la neige de la gare ferroviaire de Bauschovitz jusqu'à Theresienstadt. Tchécoslovaquie, 1942.</p>

Témoignage video

Filter by first name:

| Affichage des résultats 176-200 sur 282 pour "Témoignage video" |

  • Lily Mazur Margules décrit une marche de la mort au départ d'un camp de travail près de Stutthof

    Témoignage video

    Lily fut envoyée dans un ghetto après le début de l'occupation de Vilno par les Allemands en 1941. Elle fut obligée de travailler jusqu'à la destruction du ghetto, en 1943, après quoi elle fut déportée dans le camp de Kaiserwald près de Riga, en Lettonie. De là, elle fut envoyée dans le camp de travail de Duenawerke. Elle fut déportée par bateau, traversant la Baltique, vers le camp de Stutthof et emmenée dans…

    Lily Mazur Margules décrit une marche de la mort au départ d'un camp de travail près de Stutthof
  • Lucine Horn décrit les conditions de vie dans le ghetto de Lublin

    Témoignage video

    Lucine naquit au sein d'une famille juive de Lublin. Son père était interprète et sa mère dentiste. La guerre commença par l'invasion allemande de la Pologne le 1er septembre 1939. La maison de Lucine fut attaquée par les forces allemandes peu de temps après. Quelques temps après l'occupation allemande de Lublin, les Juifs eurent l'obligation de porter un badge qui les identifiaient comme étant Juifs. Le ghetto de Lublin fut fermé en…

    Mots-clés: Les ghettos
    Lucine Horn décrit les conditions de vie dans le ghetto de Lublin
  • Lucine Horn décrit l'occupation allemande de Lublin

    Témoignage video

    Lucine naquit au sein d'une famille juive de Lublin. Son père était interprète et sa mère dentiste. La guerre commença par l'invasion allemande de la Pologne le 1er septembre 1939. La maison de Lucine fut attaquée par les forces allemandes peu de temps après. Quelques temps après le début de l'occupation allemande de Lublin, les Juifs eurent l'obligation de porter un badge qui les identifiaient comme étant Juifs. Le ghetto de Lublin fut…

    Lucine Horn décrit l'occupation allemande de Lublin
  • Ludmilla Page décrit la fête d'anniversaire d'Oskar Schindler à Bruennlitz, vers la fin de la guerre

    Témoignage video

    Ludmilla naquit au sein d'une famille juive bien intégrée à Kishinev, en Roumanie. Sa mère, médecin, et elle vivaient en Pologne lorsque les Allemands l'envahirent le 1er septembre 1939. Elles furent emmenées à Cracovie ; sa mère fut conduite dans le ghetto de Varsovie. Ludmilla travailla dans une usine du camp de travail de Plaszow pour le compte d'un homme d'affaires ami de l'industriel Oskar Schindler. En octobre 1944, Schindler tenta de sauver…

    Ludmilla Page décrit la fête d'anniversaire d'Oskar Schindler à Bruennlitz, vers la fin de la guerre
  • Ludmilla Page décrit le sabotage de la production de munitions dans l'usine de Schindler à Bruennlitz

    Témoignage video

    Ludmilla naquit au sein d'une famille juive bien intégrée à Kishinev, en Roumanie. Sa mère, médecin, et elle vivaient en Pologne lorsque les Allemands l'envahirent le 1er septembre 1939. Elles furent emmenées à Cracovie ; sa mère fut conduite dans le ghetto de Varsovie. Ludmilla travailla dans une usine du camp de travail de Plaszow pour le compte d'un homme d'affaires ami de l'industriel Oskar Schindler. En octobre 1944, Schindler tenta de sauver…

    Mots-clés: résistance
    Ludmilla Page décrit le sabotage de la production de munitions dans l'usine de Schindler à Bruennlitz
  • Ludmilla Page décrit les conditions de vie dans l'usine de munitions d'Oskar Schindler à Bruennlitz

    Témoignage video

    Ludmilla naquit au sein d'une famille juive bien intégrée à Kishinev, en Roumanie. Sa mère, médecin, et elle vivaient en Pologne lorsque les Allemands l'envahirent le 1er septembre 1939. Elles furent emmenées à Cracovie ; sa mère fut conduite dans le ghetto de Varsovie. Ludmilla travailla dans une usine du camp de travail de Plaszow pour le compte d'un homme d'affaires ami de l'industriel Oskar Schindler. En octobre 1944, Schindler tenta de sauver…

    Ludmilla Page décrit les conditions de vie dans l'usine de munitions d'Oskar Schindler à Bruennlitz
  • Ludmilla Page décrit l'industriel allemand Oskar Schindler

    Témoignage video

    Ludmilla naquit au sein d'une famille juive bien intégrée à Kishinev, en Roumanie. Sa mère, médecin, et elle vivaient en Pologne lorsque les Allemands l'envahirent le 1er septembre 1939. Elles furent emmenées à Cracovie ; sa mère fut conduite dans le ghetto de Varsovie. Ludmilla travailla dans une usine du camp de travail de Plaszow pour le compte d'un homme d'affaires ami de l'industriel Oskar Schindler. En octobre 1944, Schindler tenta de sauver…

    Ludmilla Page décrit l'industriel allemand Oskar Schindler
  • Ludmilla Page décrit son arrivée dans l'usine de munitions de Bruennlitz

    Témoignage video

    Ludmilla naquit au sein d'une famille juive bien intégrée à Kishinev, en Roumanie. Sa mère, médecin, et elle vivaient en Pologne lorsque les Allemands l'envahirent le 1er septembre 1939. Elles furent emmenées à Cracovie ; sa mère fut conduite dans le ghetto de Varsovie. Ludmilla travailla dans une usine du camp de travail de Plaszow pour le compte d'un homme d'affaires ami de l'industriel Oskar Schindler. En octobre 1944, Schindler tenta de sauver…

    Ludmilla Page décrit son arrivée dans l'usine de munitions de Bruennlitz
  • Ludmilla Page décrit son arrivée à Auschwitz plutôt qu'à l'usine de munitions d'Oskar Schindler à Bruennlitz

    Témoignage video

    Ludmilla naquit au sein d'une famille juive bien intégrée à Kishinev, en Roumanie. Sa mère, médecin, et elle vivaient en Pologne lorsque les Allemands l'envahirent le 1er septembre 1939. Elles furent emmenées à Cracovie ; sa mère fut conduite dans le ghetto de Varsovie. Ludmilla travailla dans une usine du camp de travail de Plaszow pour le compte d'un homme d'affaires ami de l'industriel Oskar Schindler. En octobre 1944, Schindler tenta de sauver…

    Mots-clés: Auschwitz
    Ludmilla Page décrit son arrivée à Auschwitz plutôt qu'à l'usine de munitions d'Oskar Schindler à Bruennlitz
  • Ludmilla Page décrit son départ d'Auschwitz et son arrivée dans l'usine de munitions de Bruennlitz dans les Sudètes

    Témoignage video

    Ludmilla naquit au sein d'une famille juive bien intégrée à Kishinev, en Roumanie. Sa mère, médecin, et elle vivaient en Pologne lorsque les Allemands l'envahirent le 1er septembre 1939. Elles furent emmenées à Cracovie ; sa mère fut conduite dans le ghetto de Varsovie. Ludmilla travailla dans une usine du camp de travail de Plaszow pour le compte d'un homme d'affaires ami de l'industriel Oskar Schindler. En octobre 1944, Schindler tenta de sauver…

    Mots-clés: Auschwitz
    Ludmilla Page décrit son départ d'Auschwitz et son arrivée dans l'usine de munitions de Bruennlitz dans les Sudètes
  • Madeline Deutsch décrit la ghettoïsation en Hongrie

    Témoignage video

    Madeline naquit au sein d'une famille de classe moyenne dans une région de la Tchécoslovaquie annexée par la Hongrie en 1938-1939. Son père travaillait à l'extérieur et sa mère restait au foyer. Madeline fréquentait le lycée. En avril 1944, sa famille fut contrainte de vivre dans un ghetto hongrois. La famille y vécut pendant deux semaines avant d'être emmenée à Auschwitz. Madeline et sa mère furent…

    Mots-clés: Les ghettos
    Madeline Deutsch décrit la ghettoïsation en Hongrie
  • Madeline Deutsch décrit les expropriations pendant l'occupation allemande de la Hongrie

    Témoignage video

    Madeline naquit au sein d'une famille de classe moyenne dans une région de la Tchécoslovaquie annexée par la Hongrie en 1938-1939. Son père travaillait à l'extérieur et sa mère restait au foyer. Madeline fréquentait le lycée. En avril 1944, sa famille fut contrainte de vivre dans un ghetto hongrois. La famille y vécut pendant deux semaines avant d'être emmenée à Auschwitz. Madeline et sa mère furent…

    Madeline Deutsch décrit les expropriations pendant l'occupation allemande de la Hongrie
  • Madeline Deutsch décrit les sacrifices de sa mère pour l'aider à survivre

    Témoignage video

    Madeline naquit au sein d'une famille de classe moyenne dans une région de la Tchécoslovaquie annexée par la Hongrie en 1938-1939. Son père travaillait à l'extérieur et sa mère restait au foyer. Madeline fréquentait le lycée. En avril 1944, sa famille fut contrainte de vivre dans un ghetto hongrois. La famille y vécut pendant deux semaines avant d'être emmenée à Auschwitz. Madeline et sa mère furent…

    Madeline Deutsch décrit les sacrifices de sa mère pour l'aider à survivre
  • Madeline Deutsch décrit sa vie après la guerre

    Témoignage video

    Madeline naquit au sein d'une famille de classe moyenne dans une région de la Tchécoslovaquie annexée par la Hongrie en 1938-1939. Son père travaillait à l'extérieur et sa mère restait au foyer. Madeline allait au lycée. En avril 1944, sa famille fut contrainte de vivre dans un ghetto hongrois. La famille y vécut pendant deux semaines avant d'être emmenée à Auschwitz. Madeline et sa mère furent séparées…

    Mots-clés: après l'Holocauste
    Madeline Deutsch décrit sa vie après la guerre
  • Martin Spett décrit le massacre des Juifs de Tarnow

    Témoignage video

    Les Allemands occupèrent Tarnow en 1939. En 1940, Martin et sa famille furent expulsés de leur appartement. Au cours du premier massacre de Juifs, Martin se cacha dans un grenier. La famille se cacha pour échapper à deux autres rafles. En mai 1943, ils furent inscrits sur une prétendue liste d'échange contre des prisonniers de guerre allemands, car la mère de Martin était née aux Etats-Unis. On les emmena par le train à Cracovie puis, de…

    Mots-clés: Holocauste
    Martin Spett décrit le massacre des Juifs de Tarnow
  • Martin Strauss décrit la fouille par les soldats allemands de sa famille à la frontière germano-italienne

    Témoignage video

    En 1938, le père de Martin fut emprisonné au cours de la Nuit de Cristal. Sur l'intervention du chauffeur de la famille, un Gentil, le père de Martin fut libéré trois jours plus tard. La famille obtint des visas pour la Palestine et quitta l'Allemagne en 1939. Martin aida les immigrants "illégaux" qui avaient passé outre les restrictions britanniques sur l'immigration vers la Palestine. Il fut emprisonné par les britanniques en 1947 et il lui fut…

    Martin Strauss décrit la fouille par les soldats allemands de sa famille à la frontière germano-italienne
  • Max Karl Liebmann décrit l'arrivée et les conditions de vie dans le camp de Gurs

    Témoignage video

    Comme il était Juif, Max ne pouvait rejoindre l'armée lorsque commença la Seconde Guerre Mondiale. Au lieu de cela, il dut accomplir un service civil. En octobre 1940, Max et sa mère furent déportés au camp de Gurs, en France. A Gurs, Max rencontra sa future épouse, Hanne. En 1941, avec l'aide de l'Oeuvre de Secours aux Enfants (OSE), Hanne quitta le camp. Max la suivit en juillet 1942. Il s'enfuit en Suisse par les Alpes françaises et se rendit dans…

    Max Karl Liebmann décrit l'arrivée et les conditions de vie dans le camp de Gurs
  • Miriam Farkas Ingber décrit une tentative de suicide dans le camp de Stutthof

    Témoignage video

    Miriam était l'un des dix enfants d'une famille juive pratiquante qui vivait pauvrement à Terava, en Tchécoslovaquie. Lorsque la Hongrie s'empara de la région en 1939, près de la moitié de la population juive de la ville fut déportée et envoyée dans des camps de travail. Par la suite, Miriam et sa mère furent placées dans un ghetto. Elles furent déportées à Auschwitz en 1944. Trois mois plus tard, on les…

    Miriam Farkas Ingber décrit une tentative de suicide dans le camp de Stutthof
  • Miriam Lewent décrit la déportation vers un village près de Tomsk, en Sibérie

    Témoignage video

    Miriam et sa famille partirent de chez elles lorsque les Allemands envahirent la Pologne en 1939. Elles furent internées par les forces soviétiques puis déportées en Sibérie. Près de la ville de Tomsk, Miriam coupait des arbres pour gagner ses rations alimentaires. Lorsque l'Union Soviétique entra en guerre contre l'Allemagne en juin 1941, les Soviétiques libérèrent Miriam et sa famille. Pour payer le billet de train qui les…

    Mots-clés: déportations
    Miriam Lewent décrit la déportation vers un village près de Tomsk, en Sibérie
  • Miriam Lewent décrit les conditions de vie en Sibérie

    Témoignage video

    Miriam et sa famille partirent de chez elles lorsque les Allemands envahirent la Pologne en 1939. Elles furent internées par les forces soviétiques puis déportées en Sibérie. Près de la ville de Tomsk, Miriam coupait des arbres pour gagner ses rations alimentaires. Lorsque l'Union Soviétique entra en guerre contre l'Allemagne en juin 1941, les Soviétiques libérèrent Miriam et sa famille. Pour payer le billet de train qui les…

    Miriam Lewent décrit les conditions de vie en Sibérie
  • Miso (Michael) Vogel décrit la brutalité des gardes SS envers les nouveaux arrivants à Auschwitz

    Témoignage video

    La famille de Miso vivait à Topol'cany. La Garde Hlinka (les fascistes slovaques) s'emparèrent de la ville en 1939. En 1942, Miso fut déporté dans le camp de Novaky dirigé par les Slovaques. Plus tard cette même année, il fut déporté dans le camp d'Auschwitz en Pologne. Il fut tout d'abord contraint de travailler dans les ateliers de Buna puis dans le détachement "Kanada" de Birkenau, affecté au déchargement des convois qui…

    Mots-clés: Auschwitz
    Miso (Michael) Vogel décrit la brutalité des gardes SS envers les nouveaux arrivants à Auschwitz
  • Miso (Michael) Vogel décrit l'arrivée à Auschwitz

    Témoignage video

    En 1939, les fascistes slovaques s'emparèrent de Topol'cany, où vivait Miso. En 1942, Miso fut déporté dans le camp de Novaky dirigé par les Slovaques, puis à Auschwitz. Là-bas, on lui tatoua le matricule 65.316, ce qui indiquait que 65.315 prisonniers l'avaient précédé. Il fut envoyé aux travaux forcés dans les ateliers de Buna puis dans le détachement "Kanada" de Birkenau, affecté au déchargement des…

    Mots-clés: Auschwitz
    Miso (Michael) Vogel décrit l'arrivée à Auschwitz
  • Miso (Michael) Vogel décrit les fours crématoires d'Auschwitz-Birkenau

    Témoignage video

    La famille de Miso vivait à Topol'cany. La Garde Hlinka (les fascistes slovaques) s'emparèrent de la ville en 1939. En 1942, Miso fut déporté dans le camp de Novaky dirigé par les Slovaques. Plus tard cette même année, il fut déporté dans le camp d'Auschwitz en Pologne. Il fut tout d'abord contraint de travailler dans les ateliers de Buna puis dans le détachement "Kanada" de Birkenau, affecté au déchargement des convois qui…

    Mots-clés: Auschwitz
    Miso (Michael) Vogel décrit les fours crématoires d'Auschwitz-Birkenau
  • Morris Kornberg décrit l'arrivée à Auschwitz

    Témoignage video

    Morris fut élevé au sein d'un foyer juif très pratiquant et était membre actif d'une ligue sportive sioniste. Lorsque les Allemands envahirent la Pologne en septembre 1939, la ville de Morris subit d'énormes dommages. La famille de Morris fut obligée de vivre dans un ghetto et Morris fut envoyé aux travaux forcés. Après une période d'emprisonnement à Konskie, une ville située à une quarantaine de kilomètres de…

    Mots-clés: Auschwitz
    Morris Kornberg décrit l'arrivée à Auschwitz
  • Morris Kornberg décrit les travaux forcés après l'invasion allemande de la Pologne

    Témoignage video

    Morris fut élevé au sein d'un foyer juif très pratiquant et était membre actif d'une ligue sportive sioniste. Lorsque les Allemands envahirent la Pologne en septembre 1939, la ville de Morris subit d'énormes dommages. La famille de Morris fut obligée de vivre dans un ghetto et Morris fut envoyé aux travaux forcés. Après une période d'emprisonnement à Konskie, une ville située à une quarantaine de kilomètres de…

    Morris Kornberg décrit les travaux forcés après l'invasion allemande de la Pologne

Thank you for supporting our work

We would like to thank Crown Family Philanthropies and the Abe and Ida Cooper Foundation for supporting the ongoing work to create content and resources for the Holocaust Encyclopedia. View the list of all donors.